47e Montreux Jazz

16 juillet 2013 07:27; Act: 16.07.2013 07:28 Print

Riffs et voix magiques avec Silver Dust

par Julien Delafontaine - Silver Dust jouera son premier album «Lost in Time» le mardi 16 juillet 2013 dans l’intimiste Rock Cave. Kiki Crétin présente son nouveau projet rock.

storybild

L’ex-hockeyeur jurassien (premier plan) et son groupe. (Photo: R.Guélat)

Sur ce sujet
Une faute?

Silver Dust «Lost in Time - Trailer»

L’ex-gardien pro de hockey Christian Crétin s’est lancé avec succès dans la musique à la fin des années 1990. Au Jazz, Kiki (comme il se faisait appeler sur la glace) ne se contentera pas de jouer de la gratte. Il chantera également.

Christian Crétin, comment est né Silver Dust?
Avant j’avais un groupe qui s’appelait Kiki Crétin. Notre musique était surtout construite autour de la virtuosité de la guitare. On a beaucoup tourné avec ce projet instrumental jusqu’en décembre 2011 où on a été invité à assurer la première partie de ESP, le groupe du batteur et du guitariste de Kiss et de l’ex-chanteur de Mötley Crüe. Comme c’était une soirée acoustique, j’ai écrit et interprété pour l’occasion des morceaux chantés. C’était ma première expérience vocale. Vu l’accueil chaleureux du public, cela m’a donné envie et le courage d’écrire un album chanté complet. Ce que j’ai fait. «Lost in Time» est sorti à la fin mai 2013 et pour bien marquer la nouvelle direction musicale du groupe on l’a rebaptisé Silver Dust.

Les musiciens qui composent Silver Dust sont donc les mêmes que ceux de Kiki Crétin?
Oui. Il y a Jean-Yves Rouillon à la guitare, Thomas Bourquin à la basse et Cedric Bron à la batterie. Cela fait longtemps que j’avais envie de changer de nom. Kiki Crétin s’était cool, j’en suis fier, on me connaissait sous ce nom dans le hockey. Mais je voulais un nom de groupe qui fasse plus sérieux ou, en tout les cas, qui colle plus à notre musique qui n’est pas marrante. Notre changement de style était la bonne occasion.

Justement, quel est votre style?
C’est du rock chargé d’émotions avec des touches d’electro et de classique. Nos titres contiennent des mélodies très ensorcelantes.

La sorcellerie, un rapport avec votre nouveau nom?
Aussi. Silver Dust en français, c’est la poussière d’argent. La poussière d’argent était le premier ingrédient que l’on utilisait dans l’élaboration de formules magiques, magie noire et magie blanche. La magie est le maître mot de notre groupe. Notre identité est bâtie autour de ses clichés. On se produit par exemple avec des hauts-de-forme et avec un look à mi-chemin entre Tim Burton et Jules Verne.

«Lost in Time» est extrêmement peaufiné pour un premier disque...
Je voulais qu’on retienne les mélodies de cet album. Que chaque titre qu’on entend, il y ait un air qui reste en tête. Pour réussir, j’ai bénéficié de sacrés coups de pouce de personnes qui ont cru en moi. C’est fou! J’ai pu compter sur David Grillon, un ingénieur du son qui enseigne à Lausanne et qui a réalisé tout l’enregistrement de «Lost in Time». Mannalia, la chanteuse du groupe Manitu, qui m’a coaché vocalement et qui a aussi corrigé mes erreurs de prononciation en anglais. Et Eric Loth, un fou de musique directeur général d’une entreprise de montre, qui m’a découvert au Chant du Gros et qui a produit l’entier du disque. Avec des moyens, tu peux pour le coup beaucoup plus peaufiner les détails de ta musique. Pour moi, cela revêt une grande importance car je suis un travailleur du son. Il est vrai qu’avec le recul, je me dis que j’ai eu une chance incroyable de croiser ces personnes. Sans elles, je ne serai pas à Montreux ce soir.

Justement, cela vous fait quoi de jouer au Montreux Jazz?
C’est super génial de jouer dans un endroit aussi mythique. Je suis juste super méga déçu d’y jouer une année trop tard. J’aurai bien voulu connaître cette personne incroyable qu’était Claude Nobs.

Silver Dust en concert: Mardi 16 juillet 2013 dès 22h30 à la Rock Cave (gratuit).
Silver Dust «Lost in Time - Recording Session»

Montreux Jazz Festival
Du 4 au 21 juillet 2013. Info et billetterie: www.montreuxjazzfestival.com