Nyon (VD)

19 juillet 2015 13:19; Act: 19.07.2015 14:11 Print

Ciel serein et chaleur pour le début du festival lundi

Le 40e Paléo Festival attend quelque 270'000 spectateurs de lundi à dimanche. L'édition s'annonce sous les meilleurs auspices météo.

storybild

Daniel Rossellat, président du Paleo Festival de Nyon. (Photo: Keystone/Jean-christophe Bott)

Sur ce sujet
Une faute?

L'édition se présente très bien, a déclaré Daniel Rossellat, patron du festival dimanche devant la presse à Nyon (VD). Les prévisions météo à court terme sont bonnes, voire très bonnes. Robbie Williams ouvrira les feux lundi, suivi de Sting, Johnny, John Baez ou Kings of Leon.

«Aucun souci, que des petits problèmes normaux pour une ville éphémère qui accueille 50'000 spectateurs sept soirs durant», a-t-il poursuivi. Parmi eux, le transport.

Etaler les retours

«On essaie d'encourager le covoiturage et les transports publics pour réduire l'impact environnemental. Le problème, c'est le comportement concert plutôt que festival, comme l'an dernier lors du concert de Stromae: quelque 3000 enfants et autant de familles ont voulu partir en même temps, a rappelé M.Rossellat.

«C'est notre principal problème. On accueille entre 11'000 et 13'000 véhicules chaque soir. Il est impossible de quitter les lieux en un quart d'heure, souligne le patron de Paléo. «Il y a un risque lundi avec Robbie Williams», a-t-il averti. «Il vaudrait mieux éviter de partir tous en même temps».

Feux interdits au camping

«Question canicule, on propose de l'eau gratuitement sur la Plaine de l'Asse depuis 2003. Elle est gratuite et potable partout, y compris dans les toilettes», a rappelé M.Rossellat.

«D'entente avec le canton, on interdit tous les feux privés au camping. On garde quelques feux communautaires, mais on n'utilisera pas de brasero. Quant au feu d'artifice, le nôtre pourra se dérouler car nous disposons d'un dispositif hors pair. Sauf circonstances exceptionnelles, il sera maintenu».

Anniversaire

Quant à l'anniversaire, «on a fait la fête hier à Nyon», a souligné Daniel Rossellat. Même si l'on n'est pas axé nostalgie, il y en aura des touches assumées avec quelques légendes, par exemple le groupe Malicorne, clin d'oeil à la programmation de l'époque.

Quarante ans, c'est aussi l'occasion d'innover: on s'est fait quelques cadeaux, dont un livre qui vient de paraître «Complices en coulisses» et l'exposition «Un autre regard», fruit d'une collaboration avec le Musée de l'Elysée.

Chemise birmane

Pérégrination artistique, le village du monde invite cette année à découvrir l'exceptionnelle diversité culturelle, musicale et culinaire et l'Extrême-Orient, a souligné Daniel Rossellat qui a pour l'occasion troqué sa chemise à carreaux contre un modèle birman. Dans cet espace, des allées de Toriis, portes japonaises reliant le monde terrestre et spirituel, mèneront le visiteur au coeur d'une cité de lanternes contemporaines.

Pour leur 11e édition au Paléo, les étudiants de la HES-SO ont conçu «Air Factory», une usine à air accueillant quinze ateliers ludiques. Parmi eux, un «self-air» permettra de faire des selfies les cheveux dans le vent. Enfin la Ruche propose des spectacles hypnotiques et singuliers, des déambulations loufoques sur le terrain.

Billets sur internet

Le festival est complet, a rappelé la porte-parole du festival Michelle Müller. Quelque 1500 billets sont disponibles chaque matin dès 9h sur le site internet. Aucun billet ne sera vendu sur place.

Cette année, 5000 collaborateurs bénévoles sont sur le pont, dont mille pour la sécurité. Ils sont appuyés par 300 professionnels.

(ats)