2manydjs à Festi’neuch

09 juin 2016 23:27; Act: 09.06.2016 23:36 Print

«Face au public, tu dois mixer, pas lire tes e-mails»

par Fabien Eckert - Le duo 2manydjs est le maître incontesté du bootleg. Il montrera tout son savoir-faire samedi 11 juin 2016 à Festi'neuch.

storybild

Stephen (à g.) et David sont aussi connus pour leur vie musicale parallèle avec le groupe Soulwax. (Photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

Les frangins Stephen et David Dewaele sont sans pareils sur la scène clubbing. Les fans surnomment 2manydjs les parrains du bootleg. Il est vrai qu'il en faut pour mixer à la sauce electro du Beethoven avec du Blur. Le duo belge parle avec humour et dérision de son art.

Stephen et David qu'est-ce qui vous plaît tant dans le bootleg?
On aime le fait que des gens puissent s'approprier notre musique et qu'ils ramassent de l'argent sur notre nom sans rien nous reverser. Une vingtaine de volumes pirates de nos bootlegs se baladent dans la nature.

Comment choisissez-vous les morceaux que vous mélangez?
Très simple: on met des noms de titres dans un chapeau et on en tire deux. Et voilà, le job est fait!

Qu'attendez-vous pour sortir un album de 2manydjs?
On est superoccupés avec le deejaying, la production, le site de notre webradio à alimenter, la construction d'un nouveau studio et la production d'autres artistes sur notre label. Et, occasionnellement, on aime aussi bien dormir.

Durant vos sets, réalisez-vous tous vos bootlegs en live?
Oui! Ce qui nous place à l'opposé des sets préenregistrés durant lesquels des stars de l'EDM ne font que presser sur play. Nous sommes de la vieille école. On estime que si tu es face au public, des milliers de personnes, et que tu as été chèrement payé pour ça, tu dois mixer et ne pas lire tes e-mails sur ton laptop. On ne comprend pas les gens qui parviennent à être heureux devant de faux DJ. Faire semblant de mixer serait plus dur pour nous que de mixer réellement.

Un rituel avant un live?
On sacrifie un avocat en récitant les paroles du titre «Gangnam Style»!

A L'AFFICHE
Vendredi 10 juin 2016 (complet)
Le Chapiteau: 18h Max Romeo, 20h15 Coeur de Pirate, 22h30 Cypress Hill. La Lacustre: 19h15 Papooz, 21h30 A-WA, 0h45 The Avener. La Marée: 17h The Rollovers, 19h15 Emilie Zoé, 21h30 La Gale, 0h15 Evelinn Trouble. Art de rue: 15h Tom le GPS, 17h Pomme d'Amour, 18h Duo Duel. Afternatives - Case à Chocs (prix: 20 fr.): 0h Racker, 1h30 Jumo, 2h30 Thylacine, 4h Laolu.

Samedi 11 juin 2016 (complet)
Le Chapiteau: 18h Bigflo & Oli, 20h15 Lilly Wood & The Prick, 22h30 Parov Stelar. La Lacustre: 17h Garden Portal, 19h15 Julien Baker, 21h30 Odezenne, 0h15 2manydjs. La Marée: 16h L'Atelier & Yeba, 17h15 Morgoran, 19h15 Quartier Bon Son, 21h30 Pablo Nouvelle, 0h30 Muthoni The Drummer Queen. Art de rue: 15h Tom le GPS, 15h30 Hôtel des Hortensias, 16h30 Pomme d'Amour, 19h15 L'histoire des 3 mousquetaires racontée à deux en 1/2 heure. Afternatives - Case à Chocs (prix: 20 fr.): 0h Azur, 1h30 Krizzli, 3h Club cheval, 4h Boston Bun.

Dimanche 12 juin 2016 (prix: 80 fr.)
Le Chapiteau: 15h30 Grand Corps Malade, 18h15 Selah Sue, 20h45 Gipsy Kings. La Lacustre: 14h30 Fills Monkey, 17h15 Fabian Tharin, 19h30 Blick Bassy. La Marée: 14h30 Félix Rabin, 17h Elynn The Green, 19h30 Maddam. Art de rue: 13h Pomme d'Amour, 13h Tom le GPS, 14h Hôtel des Hortensias, 19h30 L'histoire des 3 mousquetaires racontée à deux en 1/2 heure.

Festi'neuch
Jeunes-Rives, Neuchâtel. Billets et infos: www.festineuch.ch

(20 minutes)