Vente de Spinnin' Records

11 septembre 2017 16:50; Act: 11.09.2017 22:35 Print

«Les artistes auront de plus belles opportunités»

Le label indépendant néerlandais Spinnin' Records, qui regroupe les pointures de l'EDM, a été vendu à une major.

storybild

Le Zurichois EDX est l'un des rares artistes suisses du label. (Photo: dr)

Une faute?

Si le montant de la transaction avancé par les médias américains s'avère exact, c'est peu dire que Warner a mis la main au porte-monnaie afin de s'approprier un des plus fameux label indépendants de musique électronique. Le géant du disque aurait lâché pas moins de 100 millions de francs pour acquérir le néerlandais Spinnin' Records.

Depuis 1999, ce label a publié un nombre incroyable de tubes planétaires. Il touche notamment des royalties sur «Animals» de Martin Garrix, «Stereo Love» d'Edward Maya, «Intoxicated» de Martin Solveig & GTA, «Show Me Love» de Sam Feldt, ou encore «Missing» du Zurichois EDX.

Les stars actuellement sous contrat avec Spinnin', comme Bob Sinclar, Chocolate Puma, Fedde Le Grand, KSHMR, Quintino, Throttle, Tujamo, Ummet Ozcan ou Watermät, ne se sont pas encore prononcées sur le rachat. Rien d'étonnant à cela. Sans doute attendent-elles d'en savoir plus sur les projets de Warner pour rentabiliser son investissement.

Max Lousada et Stu Bergen, directeurs au sein de la major, se veulent en tout cas rassurants. «Spinnin' est un label construit pour l'époque du streaming. Ensemble, nous étendrons la communauté de DJ, producteurs et de ses millions de fans à travers le monde», ont-ils dit. Même discours entendu du côté de Roger de Graaf, cofondateur de Spinnin'. «Chez Warner, on croit en notre culture. La major partage notre vision. Les artistes auront de plus belles opportunités pour faire connaître leur musique. L'aventure est incroyable et continue de l'être», a-t-il commenté.

(jde)