Pegasus

13 février 2017 08:52; Act: 13.02.2017 08:52 Print

«Je pense que l'album va surprendre les gens»

par Fabien Eckert - Pegasus a sorti le single «Fragments» après trois ans d'absence. Un disque arrivera avant l'été. Explications du chanteur.

Une faute?

Les fans se demandaient quand reviendrait le trio biennois de pop à qui on doit les hits «Technology», «Skyline» ou «Digital Kids». La réponse est tombée avec la sortie de «Fragments» et l'annonce d'un album avant l'été 2017. Parole à Noah Veraguth, leader.

Pourquoi vous être exilé à Londres, puis à Berlin?
Pour trouver une nouvelle inspiration. J'ai toujours eu envie de vivre à Londres. Toutes les chansons de l'album ont été composées là-bas. A Berlin, tout est plus carré. C'était parfait pour les enregistrer.

Qu'est-ce qui vous a inspiré dans ces deux villes?
A Londres, l'histoire musicale est très présente. Tous les artistes que j'aime, toutes mes influences, sont passés par là. A Berlin, c'est plus indie, plus rock et cette ville est un centre pour la musique électronique.

Des sonorités qu'on retrouve chez Pegasus en somme. Pourquoi alors avoir dit que vous preniez un nouveau départ?
Je sais, chaque groupe dit ça quand il sort du neuf, mais pour nous c'est vraiment vrai! Tout a changé dans notre entourage et on a signé un nouveau contrat en Suisse et en Allemagne (ndlr: sur la major Sony). Aujourd'hui, le groupe est différent même si on continue de faire de la pop. Je pense que cet album va surprendre les gens. Il possède beaucoup de facettes différentes.

Les premiers retours sur «Fragments» sont positifs.
Ça fait du bien au cœur. D'autant plus avec les risques qu'on a pris.

Vous voilà donc rassuré avant la sortie de l'album.
Oui, je suis tranquille. Il y a de tout, pour tout le monde. Je suis très optimiste. Un des objectifs que je me suis fixés est de pouvoir voyager et partir en tournée en Suisse, mais aussi à l'étranger, grâce à ce disque.