Metropop Festival à Lausanne

08 novembre 2017 06:00; Act: 09.11.2017 23:24 Print

Asaf Avidan, entre rires et larmes

par Fabien Eckert - Le Metropop s'ouvre jeudi 9 novembre 2017 avec le chanteur israélien. Il vient de sortir un superbe album d'americana.

storybild

Sur scène, l'artiste de 37 ans peut se montrer drôle et faire rire le public. (Photo: F. Melillo)

Sur ce sujet
Une faute?

Le folkeux possède une voix qui ne ressemble à aucune autre. Asaf Avidan prend plaisir sur scène à jouer avec ce timbre haut perché si caractéristique. Sur son nouveau disque «The Study On Falling», sorti le 3 novembre 2017, il conserve également la mélancolie en fil rouge.

Bizarre de déjà tourner alors que l'album vient de sortir?
Vrai, mais je suis mauvais quand il s'agit de faire comme tout le monde. Je jouais déjà des nouveaux titres lors de ma précédente tournée. Plus les chansons sont inhabituelles pour le public, plus il peut se passer un truc spécial.

Ce disque est bien différent de tous les autres.
Parce que, cette fois, je ne me suis intéressé qu'à un seul style: l'americana. C'est un truc qui me plaît depuis mes débuts. Je ne l'avais encore jamais exploré. Je suis donc allé enregistrer aux Etats-Unis, avec des musiciens et un producteur américains.

Pourquoi avoir toujours autant de mélancolie?
Les émotions sont comme des portes dans ton cœur qui mènent toutes en un même lieu plein de mélancolie. Et l'humain craint des choses, comme la mort. Cette peur universelle crée de la mélancolie.

Sur scène pourtant, vous blaguez et riez avec le public.
La scène, n'est-ce pas un peu comme la vie? On y rit et on y pleure. La vie est tellement déprimante qu'il vaut mieux en rire sinon tu te suicides.

Parlez-nous de Lausanne.
La 1re fois que j'y suis venu, c'était dans une petite cave (ndlr: celle du Bleu Lézard en 2010). C'était incroyable. On avait failli se battre avec un fou, les filles étaient dingues et un mec n'arrêtait pas de nous servir à boire. D'habitude, je ne me souviens peu des villes dans lesquelles je joue, mais Lausanne oui!

A L'AFFICHE DU METROPOP
Jeudi 9 novembre 2017: 19h45 Morse, 20h30 Duck Duck Grey Duck, 22h15 Asaf Avidan. After: Particules en suspension
Vendredi 10 novembre 2017:19h45 Mordaxis, 20h15 The Blaze, 21h45 Hercules & Love Affair, 23h30 Gramatik. After: MHMD & Nassim
Samedi 11 novembre 2017: 19h15 Djely Kouyaté, 20h Raging Fyah, 21h30 Pablo Moses, 23h30 Dub Inc. After: The Broots



Metropop Festival
Salle Métropole, Place Bel-Air 1, Lausanne. Prix: 55 fr./jour. Infos et billetterie: www.metropop.ch