Montreux Sundance

25 octobre 2015 10:22; Act: 26.10.2015 10:35 Print

Afrojack aux platines et aux manettes

par Ana Dias - Le DJ néerlandais est fan de jeux vidéo. Il a défié une trentaine de joueurs réputés, avant et après son passage au Sundance, samedi 24 octobre 2015.

storybild

Afrojack a testé à Montreux la nouvelle série de Call of Duty, Black Ops III, qui sortira le 6 novembre 2015. (Photo: F.Melillo)

Sur ce sujet
Une faute?

Il y avait deux pôles d'attractions lors de la quatrième et dernière soirée du festival Sundance 2015. D'un côté, la scène: les DJ, la foule, la musique à plein tube et les impressionnants effets de lumière. De l'autre, une trentaine de mordus de jeux vidéos, dans les coulisses, avec un espace aménagé pour eux face aux loges des artistes, avec de grands écrans et plusieurs consoles. Ces afficionados sont des joueurs réputés de Call of Duty, bloggeurs et vloggeurs suivis par des milliers de followers. A la table de jeu, on trouvait des gamers venus de partout en Europe. Parmi eux, un certain Nick Leonardus van de Wall, plus connu sous le pseudo d'Afrojack.

«C'est un grand fan de ce jeu vidéo! Les concepteurs de Call of Duty suivent Afrojack depuis quelques temps déjà», a raconté Ali Ghassem, qui a organisé les parties collectives lors du festival, samedi 24 octobre 2015, avec la collaboration de ESL, une ligue de eSport. Ali Ghassem a eu l'occasion d'approcher cette dernière lors de sa visite à l'Amsterdam Dance Event, qui s'est déroulé au milieu du mois d'octobre 2015. L'organisation d'une partie collective à Montreux a rapidement été mise en place. «L'idée, c'est de montrer que le DJ, même s'il est une star, reste une personne comme une autre, qui partage les mêmes activités que tout le monde», a-t-il résumé. Pour s'en assurer, quelques chanceux parmi le public ont pu s'asseoir à cette table de passionnés et jouer une partie aux côtés du Néerlandais, 8e Meilleur DJ au monde selon «DJ Mag».

Un déplacement peu ordinaire
Samedi 24 octobre 2015, un airbus A320 a transporté les joueurs et le DJ depuis Amsterdam. Le jet privé, customisé en l'honneur de Call of Duty et d'Afrojack, a atterri à Genève dans l'après-midi. «Au bout de dix minutes, on avait oublié qu'on voyageait aux côtés d'un DJ très respecté dans le monde de l'EDM. Les conversations avec lui sont alors devenues ordinaires. On a parlé de jeux, de tout et n'importe quoi», a témoigné Jaap Visser, l'un des manageurs chez ESL. Une fois arrivés à Montreux, les joueurs ont lancé une première partie. Pendant toute la nuit, ils ont testé la nouvelle série de Call of Duty, Black Ops III, qui sortira le 6 novembre 2015.


Le joueur et vloggeur Vikkstar123 participait pour la première fois à une réunion au sein d'un festival de musique électronique. «Pour moi qui écoute de l'EDM, c'est une expérience géniale de jouer avec Afrojack! J'admets toutefois qu'il est meilleur DJ que joueur... Ce qui ne l'empêche pas d'avoir un très bon niveau malgré tout», a commenté ce gamer venu de Grande-Bretagne.

Nick van de Wall, en vrai mordu de jeu, n'a posé les manettes que pour balancer son set au public de Montreux. «Les jeux vidéos, par rapport au DJing, me permettent de me relaxer. Là, je ne joue que pour moi. Je n'ai pas la pression de satisfaire la foule», a confié la star de 28 ans. Ses jeux préférés? Call of Duty, évidemment, et Final Fantasy. «Je m'y suis mis il y a environ quatre ans. J'ai très vite accroché. J'adore!», a-t-il conclu. A la fin de la soirée, la musique s'est arrêtée, les lumières se sont rallumées dans la salle du 2M2C et les consoles se sont éteintes. Le DJ passionné de jeu, de musique et de bolides n'avait pourtant pas encore fini de s'amuser. Il a encore disputé une partie de baby-foot, jeu auquel il excelle également, avant de regagner sa chambre d'hôtel.

Sundance Festival
Infos: www.madclub.ch