L’Orchestre des Continents

25 juillet 2015 02:08; Act: 25.07.2015 02:15 Print

De Singapour à Paléo pour 60 étudiants musiciens

Le projet L’Orchestre des Continents, qui sera à voir le dimanche 26 juillet 2015 sur la Grande scène de Paléo, a été répété à Singapour. Récit de dix jours fous.

Sur ce sujet
Une faute?

L’Orchestre des Continents, projet mis sur pied par la Haute Ecole de Musique de Lausanne (HEMU), l’HEM-Genève et le Paléo, se produira sur l’Asse, dimanche 26 juillet 2015. Cette performance, digne de stars confirmées, sera le feux d’artifice de dix jours de collaboration intense entre 60 étudiants romands et 30 élèves du Yong Siew Toh Conservatory of Music dans le cadre d’une Summer University à Singapour.

Ces dix jours de travail ont été une véritable expérience musicale, mais aussi humaine avec un voyage épique d’instruments de musique à dos d’étudiants durant 30 heures d’avion et de couloirs d’aéroports, cinq jours de répétitions de haut vol, du très chaud (dehors), du très froid (dans les salles sur-climatisées), le tout dans une ville de tous les contrastes.

L’ensemble musical est accompagné du jeune et talentueux pianiste Louis Schwizgebel, ancien étudiant de l’HEMU et de la HEM-Genève, et mené par l’une des meilleures baguettes suisses, Thierry Fischer, actuel chef de l’Utah Symphony Orchestra.

L’orchestre s’est aussi produit au prestigieux théâtre de l’Esplanade de Singapour, le 22 juillet 2015, dans le cadre des festivités des 50 ans d’indépendance du pays. Une partie des étudiants a également interprété une oeuvre de musique de chambre, la veille, à l’Ambassade de Suisse à Singapour, qui sera aussi jouée en Suisse le 25 juillet 2015 au festival Musiques en été de la Ville de Genève (gratuit).

Comment ont-ils vécu cette expérience?

Valentine Michaud, saxophoniste étudiante de l’HEMU: «Nous sommes tous fiers et contents d’avoir été choisis pour prendre part à ce beau projet. Surtout moi qui ai rarement l’occasion de jouer en orchestre en tant que saxophoniste. Merci Monsieur Prokofiev d’avoir pensé à mettre quelques notes de saxophone dans votre «Roméo et Juliette»! C’est donc pour moi une chance inespérée, mais aussi pas mal de pression: s’il y a peu à jouer, les parties ne sont pas faciles et très exposées il faudra donc faire ses preuves!»

Louis Schwizgebel, soliste: «Ce projet qui réunit trois écoles est symbolique pour moi, parce que j’ai étudié dans deux des écoles, à l’HEMU Lausanne auprès de Brigitte Meyer où j’ai obtenu mon diplôme de soliste et à la HEM ­ Genève en suivant un master auprès de Pascal Devoyon. Pour moi, c’est une expérience unique de pouvoir jouer au Paléo Festival: c’est la première fois que j’y participerai! Et bien entendu, c’est également une très belle chance de pouvoir jouer avec un orchestre de jeunes musiciens dans des lieux si différents que l’Esplanade à Singapour et le Paléo à Nyon. Avec Thierry Fischer, le travail a démarré il y a quelques années maintenant et j’apprécie énormément de pouvoir installer une vraie collaboration musicale avec des projets réguliers ­ concerts, tournée et enregistrements ­qui nous permettent de se connaître et d’être en connivence sur les cuivres joués.»

Thierry Fischer, chef d’orchestre: «Ce projet m’a fasciné dès les premières discussions parce que j’aime les initiatives qui mettent les gens ensemble et, en particulier, les différentes cultures. Un projet d’éducation visionnaire comme celui-ci est une chance extraordinaire pour les étudiants. Il permet à de jeunes musiciens professionnels de passer une semaine avec des gens dont la langue, les perspectives et l’approche de la musique, sont différentes. C’est également une autre manière d’enseigner et les choses se font de manière naturelle, sans trop de paroles, sans trop de discours. Pour moi, il est très important de motiver, d’inspirer et de partager à travers mon expérience. Avec un projet comme celui-ci, on mélange les cultures et on va vers le beau, ce qui me parait fondamental. C’est une vision utopiste pour imaginer et travailler des perspectives à grande échelle.»

Paléo Festival
Du 20 au 26 juillet 2015 à Nyon. Infos: yeah.paleo.ch

(jde/comm)