Corée du Sud

18 avril 2013 12:41; Act: 18.04.2013 12:56 Print

Le nouveau clip de Psy interdit de TV publique

La télévision publique de Corée du Sud a décidé de boycotter la dernière vidéo du chanteur sud-coréen Psy, «Gentleman». Elle estime jeudi qu'elle peut «nuire à l'ordre public».

Sur ce sujet
Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

La présidente du pays, Park Geun-Hye, a en revanche félicité le chanteur pour avoir appliqué scrupuleusement la loi sur le droit d'auteur et versé une somme non communiquée aux inventeurs d'un pas de danse que Psy reprend dans son clip. Dans un communiqué, le diffuseur public KBS estime que des passages de la vidéo sont un mauvais exemple pour les jeunes téléspectateurs et que la vidéo ne répond pas à ses critères de diffusion.

Les images montrent notamment le chanteur marchant au milieu de la route et lançant des coups de pied dans un plot portant l'inscription «Parking interdit». «Nous interdisons formellement tout matériel susceptible de nuire à l'ordre public», a déclaré KBS. La présidente du pays a en revanche félicité la nouvelle star du pays pour avoir payé le droit d'emprunter un pas de danse à un groupe de chanteuses, Brown Eyed Girls.

142 millions de vues

Psy a versé des royalties aux chorégraphes créateurs de ce pas --un mouvement des hanches-- esquissé par les jeunes femmes pour leur chanson «Abracadabra» sortie en 2009. Cette «reconnaissance de la valeur de la créativité d'autres personnes est un cas exemplaire», a déclaré jeudi la chef de l'Etat, lors d'une rencontre avec de hauts responsables politiques et économiques.

«Gentleman», mise en ligne samedi dernier sur YouTube, affichait 142 millions de vues jeudi vers 10h GMT. La précédente chanson de Psy, «Gangnam Style», est le clip le plus regardé de l'histoire de ce site de partage de vidéos, avec pour le moment 1,5 milliard de vues.

(afp)