Dur constat

04 février 2013 13:31; Act: 04.02.2013 13:32 Print

Metallica ne vend plus de disques

par Julien Delafontaine - Depuis que la formation américaine de rock a mis à disposition ses titres sur Spotify, ses albums prennent la poussière chez les disquaires. Y-a-t-il péril en la demeure?

storybild

Le chanteur et guitariste américain James Hetfield a fondé le groupe Metallica en 1978. (photo: AFP/Petras Malukas)

Une faute?

Courant 2000, Metallica avait fait condamner le site Napster pour non-respect de la propriété artistique. James Hetfield et sa bande avaient affirmé que leur musique ne se retrouverait jamais sur les plateformes numériques, même légales.

L’avènement du site de streaming Spotify a changé la donne. En décembre 2012, le groupe américain de rock y a déposé tout son catalogue en écoute. Relation de cause à effet: ses disques se sont immédiatement moins vendus dans les magasins. Durant les fêtes de Noël, les ventes des galettes étaient même inférieures à la moyenne de 35%.

Le manager du band a affirmé au «New York Times» qu’il n’était pas inquiet. Les royalties perçues sur Spotify compensent les pertes. Ouf!
En grand format sur notre portail vidéo Videoportal

Der TV-Player benötigt einen aktuellen Adobe Flash Player: Flash herunterladen
Metallica au festival Monsters of Rock à Moscou en 1991.