Bilan

25 octobre 2015 19:57; Act: 25.10.2015 20:27 Print

Plein d'electro au Montreux Sundance

par J.Delafontaine/F.Eckert - Le festival a vécu quatre samedis intenses, du 3 au 24 octobre 2015, au 2m2c. Les stars à l'affiche ont tenu leur rang et se sont éclatées.

Sur ce sujet
Une faute?

Best-of vidéo Sundance du 3 octobre 2015

Il n'y a pas que durant le Montreux Jazz que la magie, si souvent mise en avant par son fondateur, Claude Nobs, opère sur les artistes. Les DJ invités au Sundance sont également tombés sous le charme de la région et de ses festivaliers. Ainsi, Robin Schulz a été étonné que les gens dansent autant sur son set deep house. Boosté par ce succès, l'Allemand a fait la noce jusqu'au petit matin. Le duo Axwell & Ingrosso a lui aussi été surpris de l'accueil. Les Suédois étaient persuadés que les spectateurs se connaissaient tant ils ont fait preuve d'unité au moment de chanter en choeur leurs titres. Avec ces excellents retours des artistes, le Sundance tend, année après année, à accroître sa crédibilité auprès des professionnels du milieu. Ce qui lui permet de décrocher des stars adulées par la foule. Près de 20'000 personnes ont afflué durant les quatre soirs du festival.

Best-of vidéo Sundance du 10 octobre 2015

Objectif: rester dans le circuit
L'événement montré par le MAD est doté d'un budget de 1,6 million de francs. «Si on arrive à l'équilibrer, c'est que c'est une bonne édition», avouent les organisateurs. Mais alors, qu'est-ce qui motive les boss, Olivier Fatton et Igor Blaska? «Ça nous permet de maintenir un contact avec les agents des gros DJ. Avec le Sundance, on peut rester dans le circuit des grands clubs», expliquent-ils. Cela offre aussi la possibilité aux fidèles du temple de la nuit de voir des DJ qui ne peuvent plus jouer au Flon, tant ils sont devenus importants. Le festival devrait remettre le couvert en 2016: «Les dates dépendront des disponibilités des artistes. On ne va pas faire Sundance juste pour le faire.»
Best-of vidéo Sundance du 17 octobre 2015

«Un public vraiment sympa»
Aucun problème de sécurité n'a été signalé après les quatre soirées. Les organisateurs ne sont pas étonnés. «Nous avons réuni des gens de plusieurs âges, allant de l'ado au trentenaire. Un public vraiment sympa venu pour danser et s'amuser. L'electro souffre de clichés qui n'ont pas raison d'être», se réjouissent-ils.
Best-of vidéo Sundance du 24 octobre 2015

Sundance Festival
Infos: www.madclub.ch