Stewart Walker

01 octobre 2014 08:23; Act: 07.11.2014 15:39 Print

Un manitou de la techno choisit un label lausannois

par Julien Delafontaine - L’Américain Stewart Walker présentera au Bourg, jeudi 2 octobre 2014, «Ivory Tower Broadcast», son premier disque. Cette galette sort sur Mundo Recordings.

storybild

Stewart Walker a sorti ses premières productions en 1993. (Photo: dr)

Une faute?

Stewart Walker - Live à Berlin en 2014

Stewart Walker, résidant à Berlin, jouera à la soirée inaugurale de Mundo Recordings. C’est le premier producteur signé sur ce label lancé par l’équipe qui s’occupe, depuis 2008, du label rock Two Gentlemen. Christian Fighera, boss des deux entités, parle de son coup de cœur pour Walker et de son nouveau projet.

Comment avez-vous découvert cet artiste?
Lors d’une tournée avec The Young Gods, le chanteur Franz Treichler m’a fait écouter un morceau qu’il trouvait terrible. C’était une œuvre de Stewart Walker. Je suis resté scotché!

Pourquoi ne l’avez-vous pas signé sur votre label existant?
La façon de travailler dans l’electro et dans le rock est très différente. Les DJ créent les titres et les publient directement. Si le succès est au rendez-vous, ils se produisent ensuite en live. Les rockers commencent par la scène et, si ça marche, ils sortent un CD.

N’est-il pas casse-gueule de vous lancer en pleine crise du disque?
C’est moins risqué que de lancer un label rock. L’investissement est bien moindre sur la production. Les artistes electro composent avec leur matos, chez eux. La facture d’enregistrement est de zéro franc. Quand je suis en studio avec Sophie Hunger pour dix jours, ça douille.

Les objectifs de Mundo?
Comme avec Gentlemen dans le rock, on désire mettre en avant des artistes de la scène indie. Tout ce qui est commercial ne nous intéresse pas.

Y a-t-il une deuxième sortie sur le feu?
Oui, l’album d’Erik Truffaz et Murcof, en novembre 2015.
Stewart Walker - Live à Berlin en 2011

Mundo Recordings Release Party
Jeudi 2 octobre 2014, dès 22h. Le Bourg, Lausanne. Prix: 15 fr. Info: www.le-bourg.ch