Affaire du Carlton

24 janvier 2013 08:47; Act: 24.01.2013 09:04 Print

DSK «instigateur» présumé du réseau de proxénétisme

Les juges instruisant l'affaire du Carlton estiment que plusieurs indices rendent la participation «effective et déterminante» de l'ancien directeur du FMI dans des actes de proxénétisme.

Voir le diaporama en grand »
30.06 La justice belge a interdit lundi à Dominique Alderweireld de faire usage des initiales de Dominique Strauss-Kahn pour nommer son nouveau «bar à hôtesses», proche de la frontière française. 30.04 L'ancien patron du FMI va saisir la justice contre l'utilisation de ses initiales par «Dodo la Saumure», qui a baptisé sa nouvelle maison close en Belgique le «DSK». 18.04 Gérard Depardieu interprètera Dominique Strauss-Kahn dans «Welcome to New York». 16.01 Dominique Strauss-Kahn va attaquer en diffamation Régis Jauffret, auteur d'un roman livrant sa version de l'affaire du Sofitel, a annoncé son avocat, Jean Veil. 25.09 Dominique Strauss-Khan devient banquier d'affaires. Il devrait tout prochainement prendre la tête de la société financière luxembourgeoise Anatevka, cotée à la Bourse de Paris. 26.07 Les juges en charge de l'affaire du Carlton ont décidé de renvoyer DSK au tribunal pour proxénétisme aggravé 11.06 Le parquet a requis un non-lieu total pour Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire de proxénétisme dite du Carlton de Lille. Le dossier ne justifie pas son renvoi en Tribunal correctionnel. 06.06 Mis en examen pour «proxénétisme aggravé en bande organisée», Dominique Strauss-Kahn devrait bénéficier d'un non-lieu dans l'affaire du Carlton de Lille. 05.06.13 La journaliste italienne Myrta Merlino a confié à un confrère que Dominique Strauss-Kahn avait tenté d'abuser d'elle, lors du Forum économique de Davos, dans les années 90. 26.02 Le livre de l'essayiste Marcela Iacub, «Belle et bête», relate la relation de l'auteure avec Dominique Strauss-Kahn. Celui-ci se dit choqué par ce texte. 24.01.2013 Les juges instruisant l'affaire dite du Carlton estiment que plusieurs indices rendent la participation «effective et déterminante» de l'ancien directeur du FMI dans des actes de proxénétisme. 18.12 La justice française a confirmé la mise en examen de DSK pour proxénétisme aggravé en bande organisée dans l'affaire dite du Carlton. 10.12 Le juge a annoncé lundi peu après 20 heures qu'un accord négocié avait été trouvé dans l'affaire DSK/Diallo à New York. Les termes de l'accord sont «confidentiels» . Peu avant, Nafissatou Diallo était arrivée au tribunal à New York. 30.11 Le quotidien «Le Monde» dévoile dans son édition du jour le montant de l'accord signé entre Nafissatou Diallo et Dominique Strauss-Kahn. L'ancien patron du FMI devrait verser 6 millions de dollars. 10.10.12 DSK se plaint d'être victime d'une traque médiatique dans un entretien accordé au «Point». 31.08 La journaliste Anne Sinclair a confirmé implicitement sa rupture avec Dominique Strauss-Kahn, qu'elle avait soutenu depuis les révélations sur la vie sexuelle débridée du couple. 02.07 Dominique Strauss-Kahn et sa femme Anne Sinclair se sont séparés il y a environ un mois, a confirmé lundi à l'AFP une source proche de l'ancien patron du Fonds monétaire international. 29.06 Dominique Strauss-Kahn et Anne Sinclair vivraient séparés, a annoncé jeudi «Closer». Vendredi, une plainte a été déposée contre le magazine people pour «atteinte à la vie privée». 08.06 Une escort-girl qui avait déclaré avoir subi des actes sexuels non consentis de la part de DSK, entraînant l'ouverture d'une enquête, ne s'est pas présentée aux convocations de la police. 07.06 Un livre révèle de nouveaux détails croustillants sur la vie sexuelle de l'ancien patron du FMI. La compagne de François Hollande a ainsi dû faire face aux techniques de drague de DSK. 03.05 Les juges chargés d'enquêter sur des faits de proxénétisme, abus de biens sociaux, escroquerie et blanchiment ont demandé d'ajouter le «viol en réunion» à l'enquête. Dominique Strauss-Kahn serait cité par des accusations d'escort girls lors de leur audition. 01.05 Julien Dray, dont l'anniversaire en présence de DSK samedi a créé la polémique, s'est dit «désolé» de la tournure qu'a prise sa fête. 30.04 L'ancien patron du FMI s'est rendu à l'anniversaire d'un élu PS samedi soir, dans une rue «chaude» de Paris. Un «dîner de cons» qui n'a pas plu à l'état-major socialiste. DSK, lui, a accepté de prendre la pose avec des badauds. Sept mois après l'abandon des poursuites pénales contre DSK à New York, ses avocats vont tenter de convaincre un juge du Bronx qu'il ne peut pas non plus être poursuivi au civil dans l'affaire Diallo. 26.03 Dominique Strauss-Kahn a été mis en examen lundi soir pour «proxénétisme en bande organisée» par les juges en charge de l'affaire dite de l'hôtel Carlton de Lille, dans le nord de la France. 21.03 La venue programmée de Dominique Strauss-Kahn au Parlement européen à Bruxelles le 27 mars a été annulée après les protestations de certains eurodéputés. 27.02 Dominique Strauss-Kahn et son épouse Anne Sinclair doivent plus de 16'000 dollars de taxes foncières à la ville de Washington pour leur maison, actuellement en vente. Cette information a été publiée sur le site internet des services fiscaux de la ville. 23.02 Une catin affirme que Dominique Strauss-Kahn a tenté de lui obtenir un permis de travail américain lorsqu'il était encore à la tête du FMI. 22.02 L'ancien patron du FMI Dominique Strauss-Kahn a été libéré mercredi après plus de 24 heures de garde à vue dans la caserne de Lille où il a été entendu dans l'affaire du Carlton. 20.02 L'ancien patron du FMI, empêtré dans des affaires de moeurs, est arrivé mardi à Lille pour être interrogé par la police dans le cadre de l'affaire de proxénétisme dite du Carlton. Il a été placé en garde à vue pour complicité de proxénétisme et recel d'abus de biens sociaux. La voiture de l'ancien patron du FMIa a été assaillie par la presse. 20.01 Le patron de maisons closes en Belgique «Dodo la Saumure» estime que sa mise en cause dans l'affaire de prostitution du Carlton visait à nuire à DSK avant la présidentielle. 06.01 L'ancien patron du FMI, discret depuis son retour en France après les différentes affaire sexuelles le concernant, va participer à son deuxième forum économique après celui de Pékin en décembre 2011. 19.12 DSK s'exprime lors d'un forum économique à pékin en Chine. 31.10 Les féministes ukrainiennes Femen ont manifesté devant l'entrée de Dominique Strauss-Kahn. Leurs messages étaient on ne peut plus clairs. 27.10 DSK aurait participé à une partie fine dans cet hôtel de Washington la veille de son arrestation à New York, selon une escort girl ayant fait le voyage depuis le nord de la France. 21.10 L'enquête sur un réseau de prostitution à Lille se rapproche dangereusement de DSK. 19.10 Tristane Banon renonce à se porter partie civile contre DSK. 16.10 Dominique Strauss-Kahn veut mettre fin aux «insinuations malveillantes» le concernant. Son nom a été cité dans une affaire de prostitution dans un hôtel de luxe à Lille. 13.10 Le parquet de Paris a classé, jeudi, sans suite la plainte de la romancière Tristane Banon contre DSK. Elle l'accusait de tentative de viol. 12.10 Tristane Banon, la journaliste française qui accuse Dominique Strauss-Kahn de tentative de viol, publie jeudi un livre, «Le bal des hypocrites», où elle raconte sa version des faits. Elle ne cite toutefois pas le nom de DSK, selon une source proche de l'éditeur Au Diable Vauvert. 09.10 Dominique Strauss-Kahn a voté aux primaires socialistes. Son bulletin de vote est allé à Martine Aubry. 04.10 Tristane Banon, qui accuse l'ex patron du FMI de tentative de viol, va sortir un livre le 13 octobre. Elle expliquera pourquoi elle a porté plainte 8 ans après les faits. 29.09 Sur TF1, Tristane Banon a réaffirmé avoir été victime d'une tentative de viol de DSK. 29.09 Dominique Strauss-Kahn et Tristane Banon, une Française qui l'accuse de tentative de viol, ont maintenu leur version des faits lors d'une confrontation organisée jeudi à Paris par la police, a indiqué un avocat de l'ancien patron du FMI, Me Henri Leclerc. 24.09 Près 300 personnes ont manifesté samedi à Paris, à l'appel d'organisations féministes et de Tristane Banon, qui a porté plainte contre Dominique Strauss-Kahn pour tentative de viol. 22.09 Tristane Banon souhaite une confrontation avec celui qu'elle accuse. Interviewée lundi soir, au lendemain de l'intervention de DSK sur TF1, sur l'antenne de Canal +.... ... la romancière Tristane Banon a annoncé sa volonté de poursuivre sa plainte aussi loin que possible. Le dimanche 18 septembre 2011, Dominique Strauss-Kahn s'est expliqué au 20H de TF1 devant la journaliste Claire Chazal. 11.09 Plusieurs dizaines de féministes, ont manifesté bruyamment aujourd'hui sous les fenêtres de Dominique Strauss-Kahn, dans le centre de Paris, exigeant qu'il ne revienne plus en politique. 04.09 L'ancien patron du FMI est arrivé, avec Anne Sinclair, à Paris, dimanche matin à l'aéroport de Roissy. Il était retenu depuis le 14 mai aux Etats-Unis après une accusation d'agression sexuelle. Le couple est sorti rapidement du terminal 2E, souriant mais sans faire la moindre déclaration. Ils sont montés dans une Peugeot noire qui a quitté l'enceinte de l'aéroport pour rejoindre le domicile parisien de DSK Place des Vosges. 03.09 Les médias sont dans l'attente d'un possible retour de DSK ce week-end en France. Si l'ancien directeur du FMI joue à cache-cache, son arrivée ne passera pas incognito. Des déménageurs ont commencé à vider, vendredi, le domicile new-yorkais de Dominique Strauss-Kahn et Anne Sinclair. 29.08 DSK s'est rendu au siège du FMI à Washington. 23.08 Le juge américain Michael Obus a décidé mardi d'abandonner les poursuites contre Dominique Strauss-Kahn pour crimes sexuels, à la demande du procureur qui a relevé des mensonges dans les accusations de la femme de chambre du Sofitel de New York. 22.08 Nafissatou Diallo et son avocat ont rencontré les procureurs, qui leur ont annoncé l'abandon des poursuites contre DSK. 11.08 Un des avocats de la femme de chambre, qui accuse l'ancien patron du FMI de viol, assure que de «nombreuses femmes» se sont plaintes des agissements de DSK. 27.07 Nafissatou Diallo, la femme de chambre qui accuse DSK de tentative de viol, est arrivée en fin de matinée à Manhattan où elle doit rencontrer les procureurs en charge de l'enquête. 26.07 La première apparition publique de la femme de chambre guinéenne qui accuse Dominique Strauss-Kahn de l'avoir violée, n'a pas réussi à lever l'ambiguïté. Mère courage ou affabulatrice vénale? 24.07 La femme de chambre qui accuse l'ancien patron du FMII d'agression sexuelle dans une chambre du Sofitel a donné ses premières interviews publiques, dimanche. La jeune femme doit aussi apparaître lundi dans l'émission «Good Morning America» de la chaîne de télévision ABC. «Je veux qu'il aille en prison. Je veux qu'il sache qu'il y a des endroits où on ne peut pas utiliser son pouvoir, où on ne peut pas utiliser son argent», a-t-elle dit. Dans un échange de mails avec Anne Mansouret (la mère de Tristane Banon qui a aussi couché avec DSK), Aurélie Filippetti (à gauche) qualifie Strauss-Kahn d'«homme dangereux pour les femmes». 21.07 L'avocat de la romancière française Tristane Banon qui accuse Dominique Strauss-Kahn de tentative de viol a déclaré ne pas être opposé à ce que sa cliente aille témoigner à New York. La fille de DSK, Camille, a été entendue le 18 juillet 2011 par les enquêteurs, dans l'affaire Tristane Banon. 14.07 La psychothérapeute de la femme de chambre qui accuse Domnique Strauss-Kahn d'agression sexuelle, confirme la version de l'accusation. Il y a bien eu viol. Mardi 12 juillet: L'audience du 18 juillet est reportée au 1er août. Vendredi 8 juillet: Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire après la plainte pour tentative de viol déposée par l'écrivaine Tristane Banon contre Dominique Strauss-Kahn. Mardi 5 juillet. DSK et sa femme ont mis dix minutes à tourner la clé dans la serrure de leur domicile new-yorkais. Le 4 juillet, la presse française a révélé que la journaliste Tristane Banon allait porter plainte contre Dominique Strauss-Kahn pour tentative de viol. Pour sa première soirée libre, Dominique Strauss-Kahn est allé dîner vendredi soir avec sa femme Anne Sinclair et deux amis dans un restaurant italien de New York. Il a mangé des pâtes aux truffes avant de sortir, souriant, sous les flashs des photographes. 01.07 La justice américaine a décidé vendredi de libérer Dominique Strauss-Kahn sur parole. Mais elle n'abandonne pas les poursuites pour crimes sexuels qui lui ont coûté son poste de directeur général du FMI et quasiment ruiné ses chances dans la course à la présidentielle de 2012 en France. Les principaux points du compte-rendu publié par le procureur de Manhattan. Dans son édition du 8 juin, «L'illustré» a révélé une photo présentée comme celle de Nafissatou Diallo, la plaignante. Cette photo a été reprise par le magazine français «Paris Match». On peut également y voir le bracelet électronique de DSK à son arrivée à l'audience, quelques jours plus tôt. Lundi 6 juin: Dominique Strauss-Kahn est sorti rapidement du tribunal. Le prochain rendez-vous judiciaire a été fixé au 18 juillet. En plaidant non coupable, «DSK» ouvre la voie à l'organisation de son procès public, qui pourrait avoir lieu dans les prochains mois et lors duquel il devra affronter la victime présumée, dont les autorités américaines n'ont pas révélé l'identité. Lundi 6 juin: l'ancien patron du FMI Dominique Strauss-Kahn a plaidé devant un tribunal de New York non coupable des crimes sexuels dont l'accuse une femme de chambre d'hôtel. Cette déclaration ouvre la voie à la tenue de son procès devant un jury. Cette audience devant la Cour suprême de l'Etat de New York a été brève. L'ex-ministre socialiste des Finances, âgé de 62 ans, était entouré de ses avocats, Benjamin Brafman et William Taylor. Lundi 6 juin: Dominique Strauss-Kahn, inculpé pour crimes sexuels, s'est rendu au tribunal lundi. Sa femme, Anne Sainclair, est à son bras. Lundi 6 juin: une foule était présente à son arrivée au tribunal. Il s'agirait d'une manifestation de femmes de chambres. Dominique Strauss-Kahn est sorti le 31 mai 2011 pour se rendre chez son avocat. Son épouse Anne Sinclair était à ses côtés. DSK a rejoint son nouveau logement, dans la nuit du 24 au 25 mai. DSK a trouvé refuge près de Ground Zero, vendredi 20 mai. Les journalistes ont envahi le site pour tenter d'apercevoir DSK. M. Strauss-Kahn et sa femme Anne Sinclair, née à New York, devaient rejoindre un appartement dans le Bristol Plaza, à Manhattan... ...mais la direction de cet immeuble prestigieux sur la 65e rue a annulé la transaction lorsqu'elle a appris que M. Strauss-Kahn allait y séjourner. La justice new-yorkaise a accepté la demande de remise en liberté sous caution de Dominique Strauss-Kahn, qui a néanmoins été formellement inculpé par un grand jury. Les conditions de la liberté sous caution sont drastiques: 1 millions de dollars de caution à condition de vivre à New-York pour DSK... ...ainsi qu'un dépôt de garantie de cinq millions de dollars. Il sera aussi assigné à résidence 24 heures/24, avec un bracelet électronique. Quand le juge a pronncé sa remise en liberté, DSK a esquissé un geste envers sa famille. Anne Sinclair (à gauche) et sa fille Camille, à la sortire du tribunal. Verbatim du communiqué du FMI annonçant la démission de Dominique Strauss-Kahn. Dominique Strauss-Kahn a démissionné jeudi de ses fonctions de directeur général du Fonds monétaire international (FMI)... ...et a affirmé dans une lettre au conseil d'administration être innocent des faits d'agression sexuelle pour lesquels il est incarcéré. 17.05 DSK a passé une deuxième nuit en prison. IL a été placé par l'administration de la prison de Rikers Island (New York) sous surveillance anti-suicide, rapportait mardi la chaîne américaine NBC Une grande majorité de Français -57%- considère que DSK, accusé de tentative de viol et d'agression sexuelle... ... par une employée d'hôtel à New York, est «victime d'un complot», selon un sondage de l'institut CSA publié mercredi. Tristane Banon, la journaliste parisienne qui accuse DSK d'avoir tenté de la violer en 2002... ... n'avait toujours pas déposé plainte mercredi matin. On la voit ici accompagnée de son avocat. La prison de Rikers Island à New York, où Dominique Strauss-Kahn a été placé en détention lundi 16 MAI 2011, est l'un des plus grands complexes carcéraux du monde. la prison accueille dans des bâtiments de tailles variables entre 13'000 et 14'000 détenus, ce qui en fait l'un des plus grands centres de détention au monde. Elle peut détenir jusqu'à 17'000 détenus, selon l'administration pénitentiaire. La prison de Rikers Island se trouve sur une île de l'East River, au nord du quartier du Queens, au large de l'aéroport La Guardia C'est une prison qui occupe toute l'île. Le patron du FMI se trouve dans une cellule individuelle et sans contact avec les autres détenus. Dominique Strauss-Kahn, accusé de tentative de viol et d'agression sexuelle par une employée d'hôtel, passait la nuit de lundi à mardi dans la prison de Rikers Island à New York. M. Strauss-Kahn, interpellé samedi, a été écroué lundi par une juge de New York. Il nie les faits qui lui sont reprochés. La juge a pris cette décision juste après que l'accusation eut déclaré que Dominique Strauss-Kahn aurait été impliqué dans une affaire similaire dans «au moins un» autre cas. La Juge Melissa Jackson a refusé une remise en liberté sous caution. Le procureur en charge du dossier. e patron du Fonds monétaire international (FMI), 62 ans, a été conduit à l'immense prison située sur une île de l'East River, au nord-est de Manhattan, où il bénéficie d'une cellule individuelle. La prison de Rikers Island à New York, où Dominique Strauss-Kahn a été placé en détention lundi, est l'un des plus grands complexes carcéraux du monde, qui peut accueillir quelque 14'000 personnes. Lundi 16 mai, la plainte de la jeune femme contre Dominique Strauss-Kahn a été rendue publique. Dans cette plainte, on peut lire que: L'accusé a tenté de contraindre autrui à avoir une relation sexuelle orale et anale avec lui ; l'accusé a tenté d'obtenir une relations sexuelle de force avec autrui ; l'accusé a contraint autrui à un contact avec les parties génitales ; l'accusé à retenu autrui contre sa volonté ; l'accusé a touché les parties génitales d'autrui sans son consentement ; l'accusé a, intentionnellement et sans autre raison valable, touché par la force les parties intimes d'autrui, d'une manière dégradante et dans le but d'abuser d'elle, et pour son propre plaisir sexuel. Ces délits et crimes ont été commis dans les circonstances suivantes: Les officiers prenant cette plainte ont été informés par la victime, dont l'identité est connue du bureau du procureur, que l'accusé a 1) fermé la porte de la pièce et empêché cette personne de quitter la pièce ; 2) a touché les seins de cette personne sans son consentement ; 3) a tenté de retirer de force les bas de cette personne et lui a touché la zone du vagin de force ; 4) a forcé la bouche de cette personne a toucher son penis à deux reprises ; 5) n'a pu commettre ces actes qu'en utilisant sa force physique. 16.05 Dominique Strauss-Kahn aux côtés de son avocat face à la juge du tribunal criminel de Ney York. Les avocats de DSK auraient reconstitué l'emploi du temps du patron du FMI. Il aurait quitté l'hôtel à midi, soit une heure avant l'agression supposée... Lors d'un rendez-vous secret avec «Libé» en avril, DSK a évoqué ses points faibles: les femmes, le fric et sa «judéité». Il disait craindre les coups tordus. Dominique Strauss-Kahn s'est même laissé à imager lors de ce même entretien : «Une femme [il aurait] violée dans un parking et à qui on promettrait 500'000 ou un millions d'euros pour inventer une telle histoire… ». Lors d'une émission télé diffusée en 2007, une jeune journaliste, Tristane Banon, avait raconté comment DSK avait tenté de la violer en 2002. La jeune fille aujourd'hui âgée de 32 ans mais qui en avait 22 à l'époque, raconte: «il a dégrafé mon soutien-gorge, il a essayé d'enlever mon jean.» Dominique Strauss-Kahn a quitté dimanche soir pour une destination inconnue le commissariat de New York où il était détenu et entend se «défendre vigoureusement»... ... contre les accusations d'agression sexuelle portées contre lui, selon ses avocats. Le patron du Fonds monétaire international, menotté dans le dos et l'air fatigué, est sorti du bâtiment situé dans le quartier de Harlem environ trente heures après son interpellation à bord d'un avion d'Air France. Il est ensuite monté à l'arrière d'une voiture de police banalisée, assis entre deux policiers. Le directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn, était dimanche sur le point d'être inculpé pour agression sexuelle, après avoir été arrêté à l'aéroport JFK de New York. «DSK», candidat socialiste préféré par les sondages pour la présidentielle française de 2012, «va être inculpé d'agression sexuelle, de séquestration de personne et de tentative de viol», a affirmé samedi soir à la presse un responsable de la police de New York. Cette arrestation pour «agression sexuelle» a été dévoilée par le «New York Post» à 19h33 heure locale, samedi (soit 00h33 dimanche, heure de Paris). Le «New York Post» parle d'affaire de «sodomy», dans la mesure où ce terme désigne en anglais le sexe autre que vaginal, dans ce cas oral (une fellation). Le «New York Times» a confirmé cette arrestation un peu plus tard. Avant qu'elle ne soit reprise par les agences de presse. Selon des sources policières, M. Strauss-Kahn aurait quitté précipitamment l'hôtel Sofitel où il était descendu, en abandonnant son téléphone portable et ses effets personnels. Une femme de ménage a raconté à la police avoir été agressée par le directeur du FMI alors qu'il sortait nu de la salle bain. Dimanche le journal new-yorkais Daily News allait loin en titrant “Le Perv”.

Sur ce sujet
Une faute?

«Les juges estiment que des indices graves ou concordants rendent vraisemblable la participation effective et déterminante de DSK dans des actes de proxénétisme», affirme le journal, qui a pris connaissance de la décision prise le 19 décembre par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Douai validant l'instruction.

Le quotidien français «Le Figaro» s'est procuré la décision judiciaire qui a validé l'enquête des juges. Selon cette analyse DSK serait l'«instigateur» présumé du réseau de proxénétisme. Il aurait «initié et largement favorisé en toute connaissance de cause la mise en place d'un système fondé sur la complaisance de son entourage immédiat dans le but de satisfaire ses besoins sexuels»

Prostituées rémunérées

Les juges s'emploient à démontrer que Dominique Strauss-Kahn savait que les femmes présentes lors de rencontres étaient des prostituées rémunérées, selon «Le Figaro». Ils s'appuient également sur l'existence d'une «garçonnière» à Paris.

Les magistrats estiment que DSK «n'aurait pas été un simple bénéficiaire de ces parties fines mais aurait initié et largement favorisé en toute connaissance de cause la mise en place d'un système fondé sur la complaisance de son entourage immédiat dans le but de satisfaire ses besoins sexuels», rapporte encore «Le Figaro».

La chambre d'appel de la cour d'appel de Douai avait rejeté mi-décembre les demandes de nullité de procédure dans l'affaire dite du Carlton, validant l'instruction menée depuis mars 2011 par des magistrats lillois.

Cassation

La défense de Dominique Strauss-Kahn avait annoncé qu'elle allait se pourvoir en cassation. Onze personnes ont été mises en examen dans cette affaire. Dominique Alderweireld, dit «Dodo la Saumure», exploitant de bars montants en Belgique, a été le dernier en date mercredi, à l'issue d'une garde à vue.

«Le Figaro» rappelait mercredi que «la plupart des protagonistes - quelques prostituées exceptées - ont, jusqu'à présent, validé la thèse d'un homme à l'emploi du temps surchargé croyant participer à des soirées libertines».

(20 minutes/afp)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch