Drame de Sierre (VS)

28 janvier 2013 14:53; Act: 28.01.2013 20:25 Print

«Les premiers enfants sont sortis après 3 minutes»

par David Maccabez - Des familles des victimes de l'accident de car du 13 mars 2012 avaient dénoncé le travail des secouristes. Lundi, la police valaisanne leur a répondu avec une vidéo.

Source: YouTube/Le Nouvelliste.

Sur ce sujet
Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

Aux félicitations et à la décoration de l’Ordre de la Couronne par la Belgique avaient suivi les critiques. Des familles des victimes de l'accident de Sierre ont écrit à la justice belge, remettant le travail des secouristes en cause.

Ce lundi, la police valaisanne a décidé de répondre à ces interrogations. Elle l'a fait au travers d'une vidéo diffusée sur le site de nos confrères du «Nouvelliste». Elle est visible ci-dessus.

Tout d'abord, Jean-Marie Bornet, chef de la communication de la police cantonale valaisanne explique que 8 secondes après le crash, les feux signalant l'accident se sont allumés dans le tunnel, où la vitesse a été automatiquement limitée à 80 km/h. Immédiatement, le centre autoroutier de Sierre a été averti et une minute après l'accident, la centrale d'engagement donnait l'alarme.

«Nous avons même eu de la chance dans ce malheur», explique le policier. «Des agents étaient sur place au centre autoroutier, qui est relié au tunnel. Ils ont même ressenti la secousse». Puis, moins de trois minutes après le choc, un véhicule, celui d'une mère de famille fribourgeoise et de son fils, s'arrête. Ils prennent directement en charge les premiers enfants qui sautent par la vitre arrière du car. «Il n'a donc pas fallu 45 minutes pour que les premiers enfants soient secourus, comme le prétendent certaines familles», dit Jean-Marie Bornet.

Puis, on voit encore deux autos s'arrêter et donner les premiers secours. La première voiture de police arrive après neuf minutes, «un bon timing», selon le policier, et les intervenants prennent très vite acte de la gravité de la situation. On demande alors l'intervention des pompiers pour désincarcérer les victimes. En parallèle, les ambulances sont déjà en route.

La première arrive après 17 minutes, là aussi un temps de réaction très bon pour Jean-Marie Bornet. «Il est donc difficile de critiquer l'intervention des secours», conclut l'agent.

La reconstitution du crash

En grand format sur notre portail vidéo Videoportal

Der TV-Player benötigt einen aktuellen Adobe Flash Player: Flash herunterladen

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch