Grippe A/(H1N1)

11 juin 2009 19:42; Act: 11.06.2009 19:42 Print

Pas de mesures supplémentaires en Suisse

Le relèvement du niveau d'alerte à la grippe A H1N1 au niveau maximal 6 ne nécessite pas de mesures supplémentaires en Suisse pour le moment, selon l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Une faute?

Les autorités fédérales surveillent la situation en permanence et renouvellent leurs conseils aux voyageurs. Les cas vont augmenter, mais les symptômes ne sont pas sévères pour la majorité des malades.

Thomas Zeltner, directeur de l'OFSP, a déclaré jeudi à Berne devant la presse que le nombre de cas allait sans doute augmenter en Suisse. La vague pandémique atteindra aussi tôt ou tard la Confédération. Il s'agit cependant d'une forme très modérée de virus de grippe. La plupart des cas se guérissent sans médicament ou avec des soins légers à domicile. Pour l'heure, il n'y a donc pas d'augmentation du risque pour la population.

La situation ne nécessite pas des mesures supplémentaires en Suisse. Cela n'aurait pas de sens d'annuler des voyages ou de faire fermer des frontières, a souligné Thomas Zeltner. L'OFSP va continuer de surveiller la situation de près et maintient ses conseils aux voyageurs. Pour limiter les risques de propagation, les personnes de retour de pays à risques doivent consulter un médecin en cas de symptômes.

Les mesures d'hygiène comme se laver régulièrement les mains restent importantes, a rappelé Virginie Masserey, cheffe de la division vaccins à l'OFSP. Les risques devraient augmenter dans les lieux comme les casernes ou les écoles, qui seraient contrés par des mesures collectives. «Il se pourrait qu'on soit amené à mettre en congé une classe», a-t-elle expliqué.

Chapitre formel, le Conseil fédéral a décidé jeudi que cette phase 6 d'alerte pandémique décrétée par l'Organisation mondiale de la santé était aussi valable en Suisse.

Le passage au niveau 6 pour le monde entier signifie qu'une pandémie est en cours, que le virus n'a pas pu être contenu et que sa propagation ne pourra probablement pas être empêchée. C'est aussi un appel à tous les pays pour qu'ils prennent les dispositions pour lutter contre le virus et protéger leur population, selon l'OFSP. En Suisse, 20 cas de grippe A H1N1 ont été confirmés pour l'instant.

(ap)