Manifestation à Bruxelles

04 juin 2014 20:03; Act: 04.06.2014 20:17 Print

«Se toucher maintenant, sucer Poutine demain»

Des militantes du mouvement Femen ont mimé des fellations pour protester contre l'indulgence des dirigeants du G7 sur le cas du président russe.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Deux membres des activistes Femen se sont rendues devant le siège du Conseil européen à Bruxelles, mercredi matin, afin de protester contre le président russe Vladimir Poutine.

À l'ordre du jour de la réunion du G7, prévue à ce moment-là, les grandes nations mondiales devaient parler des relations avec la Russie. «Une fois de plus, Obama, Merkel, Hollande et les autres membres de la «grande équipe» vont tenter de nettoyer leurs visages en boycottant Poutine. Mais dès le jour suivant, leurs visages seront à nouveau couverts de son sperme», indique l'organisation sur sa page Facebook officielle.

Seins nus, arborant sur le corps les messages «Today G7, tomorrow G8 again?» ou «Wanking today, sucking Putin tomorrow», et mimant des fellations sur des sextoys, les activistes ont souhaité «se joindre au G7 et tailler une pipe à Poutine» avant d'être interpellées par la police belge et emmenées au poste.



(jv/20 minutes)