Echec du Gripen

19 mai 2014 10:13; Act: 19.05.2014 11:30 Print

«Le Röstigraben a joué un rôle dans cette votation»

Pour l'historien et ancien pilote de chasse Hans-Ulrich Jost, les Romands ont exprimé leur malaise en refusant sèchement le Gripen.

Sur ce sujet
Une faute?

Hans-Ulrich Jost, Suisse alémanique d'origine, prend très au sérieux le Röstigraben, qui, selon lui, a joué un rôle important dans cette votation. «La Suisse romande rejette massivement le Gripen et fait basculer le résultat. Je vois dans son rejet clair et net une réponse au nationalisme arrogant de la Suisse alémanique», a-t-il déclaré dans une interview publiée lundi dans «Le Temps». «Pour moi, ce vote du 18 mai n'est pas un vote sur l'achat du Gripen, ni même un vote sur l'armée, mais une votation sur un certain malaise.»

«La Suisse romande est traditionnellement plus sceptique face à l'armée. Mais plusieurs couches se sont accumulées ces derniers temps», poursuit le professeur honoraire de l'Université de Lausanne. «Un journal alémanique comparait les Romands aux Grecs de la Suisse alors qu'ils affichent une bonne santé économique. Aujourd'hui, la question des langues vient encore alimenter les antagonismes.»

Röstigraben nié pour des raisons d'Etat

L'historien prend très au sérieux le Röstigraben. «Même si certains veulent cacher ou nier ce fossé, pour moi il a toujours existé, une question que d'autres prennent malheureusement un peu trop à la légère pour des raisons d'Etat.»

«Les Romands se sont en quelque sorte insurgés contre cette armée dominée par les Suisses alémaniques et dont le chef, André Blattmann, révélait à la presse qu'il fait encore des réserves de guerre. Un aveu stupide», selon l'historien. Il s'étonne également du rejet des Zurichois, canton d'origine de Christoph Blocher et d'Ueli Maurer.

Les coupes dans d'autres missions centrales de l'Etat ont aussi joué un rôle, selon lui. «Quand je regarde le résultat en Valais et à Fribourg, je me dis également que ces cantons n'ont pas voulu d'une dépense de plus de 3 milliards pour des avions alors que leurs budgets cantonaux pour l'école diminuent.»

(ats)

Fragen und Antworten rund um die Kommentar-Funktion
«Warum dauert es manchmal so lange, bis mein Kommentar sichtbar wird?»

Unsere Leser kommentieren fleissig - durchschnittlich gehen Tag für Tag 4000 Meinungen zu allen möglichen Themen ein. Da die Verantwortung für alle Inhalte auf der Website bei der Redaktion liegt, werden die Beiträge vorab gesichtet. Das dauert manchmal eben einige Zeit.

«Gibt es eine Möglichkeit, dass mein Beitrag schneller veröffentlicht wird?»

Wer sich auf 20 Minuten Online einen Account zulegt und als eingeloggter User einen Beitrag schreibt oder auf einen Kommentar antwortet, der wird vorrangig behandelt. Hat ein eingeloggter User bereits viele Kommentare verfasst, die freigegeben wurden, so werden seine neuen Beiträge mit oberster Priorität behandelt.

«Warum wurde mein Kommentar gelöscht?»

Womöglich wurde der Beitrag in Dialekt verfasst. Damit alle deutschsprachigen Leser den Kommentar verstehen, ist Hochdeutsch bei uns Pflicht. Sofort gelöscht werden Beiträge, die Beleidigungen, Verleumdungen oder Diffamierungen enthalten. Auch Kommentare, die aufgrund mangelnder Orthografie quasi unlesbar sind, werden das Licht der Öffentlichkeit nie erblicken. (oku)

«Habe ich ein Recht darauf, dass meine Kommentare freigeschaltet werden?»

20 Minuten ist nicht dazu verpflichtet, eingehende Kommentare zu veröffentlichen. Ebenso haben die kommentierenden Leser keinen Anspruch darauf, dass ihre verfassten Beiträge auf der Seite erscheinen.

Haben Sie allgemeine Fragen zur Kommentarfunktion?

Schreiben Sie an feedback@20minuten.ch
Hinweis: Wir beantworten keine Fragen, die sich auf einzelne Kommentare beziehen.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • hutsh le 19.05.2014 12:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pffffffff.... !!!

    N importe quoi...!!!!! ce n est pas un vote culturel.. Mais bien un vote de logique... on les aime nos amis alémaniques..

  • MaurOli le 19.05.2014 13:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une utopie le Röstigraben!

    Il y a certains qui prennent leurs désirs pour des réalités. Dans le vote en question il faut être tordu pour y voir un fossé romands-alémaniques. Bâle a également refusé, mais je ne crois pas que Bâle fasse partie de la Romandie comme Zurich non plus! Mais là le commentaire est encore plus étonnant!

  • Dan le 19.05.2014 13:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ueli-crash

    Pour moi le plus grand critère du refus c'est l'histoire des surveillances aériennes qui sont activés seulement pendant les heures de bureau, contrôlées par UNIA.... L'argent pour ces chariottes suédoises était à disposition mais pas d'argent pour garantir une surveillance nocturne. Ueli, tu as voulu prendre les gens pour des cons ou quoi? Cela s'appelle une balle dans le pied. Je n'étais pas contre ces jouets mais dans le contexte actuel c'était a prévoir.

Les derniers commentaires

  • Sébastien Forestier le 20.05.2014 10:25 Report dénoncer ce commentaire

    Mauvaise excuse

    Je ne suis pas pour l'armée mais si le vote avait été pour un bon avion tel que l'Eurofighter ou le Rafale ça aurait passé - j'aurais probablement voté non aussi mais pour des raisons que je suis contre l'armée! Le problème c'est bel et bien ce Gripen tout naze! Le röstigraben joue à plein parfois, mais pas pour cette votation! Mauvaise excuse pour monter les Suisses les uns contre les autres!

  • Sébastien Forestier le 20.05.2014 10:16 Report dénoncer ce commentaire

    Le projet du Gripen s'est enterré seul

    C'est vraiment complètement ridicule! Ce Gripen est un avion à vapeur complètement inadapté et c'est pour cela qu'il a été rejeté! Clivage Rostigraben il y a dans certains cas mais le Gripen s'est enterré tout seul il n'a pas eu besoin de rosti.

  • Amélie Bangalour le 20.05.2014 09:58 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'y a que des Suisses

    Dans notre patrie, il ne doit y avoir que des Suisses prêts à apporter le meilleur dans l'intérêt de leur pays. Alors assez de suisses romands, suisses allemands, tessinois et autres. Pour l'argent du Gripen, l'armée devrait pouvoir l'utiliser pour le financement d'une solution de rechange. La gauche souhaite évidemment que cet argent revienne au peuple; c'est bien, à condition qu'il soit distribué aux plus démunis : retraités, chômeurs, familles monoparentales mais surtout pas pour des financements personnels.

  • Fabrice le 19.05.2014 15:57 Report dénoncer ce commentaire

    Et la marmotte emballe le chocolat

    Il faut lui expliquer que la Suisse romande, c'est 2 millions de personnes sur 9 à 10 millions...

  • Lola le 19.05.2014 15:54 Report dénoncer ce commentaire

    Röstigraben? Vraiment?

    Je pencherais plutôt pour une différence culturelle assez marquée, selon les sujets, entre romands et alémaniques. Mais peut-être que, par le fait, que l'armée étant majoritairement sous dominance suisse alémanique cela a pu jouer un rôle. Mais, M. Maurer n'a pas su vendre ses avions en romandie. Point. Il y est venu avec ses gros sabots, son humour grégaire qui marche certainement sur le Grütli mais pas chez nous. Et allez savoir si certaines de ces dames ne lui ont pas fait payer ses blagues sexistes? Tout est possible. La réalité est que pour l'heure le pays économise plus de 3 milliards

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch