20 novembre 2006 22:54; Act: 20.11.2006 22:23 Print

Argent de poche sur le Net pour profs et étudiants

Cours, études de cas, mémoires sont mis en vente sur le Net par deux start-up d’étudiants. Succès.

Une faute?

Vous n’avez pas le temps de rédiger un mémoire de fin d’étude. Pour une quinzaine de francs ou moins, vous pouvez l’acheter en ligne parmi les
12 000 références du site Oboulo ou les 5100 documents de son concurrent, Oodoc. «Dix pour cent de nos clients sont Suisses», confie Marc Auroy, qui, avec Charles Gérard, aussi étudiant en économie de 21 ans à Lille, a fondé Odooc, il y dix-huit mois.

Aujourd’hui, Oodoc affiche un chiffre d’affaires de près de 13 000 fr. par mois. Leurs clients et fournisseurs sont étudiants. Le principe est simple: un étudiant ou un prof met en ligne un cours qui est corrigé et dont le contenu est vérifié. En échange, il touche 50% du prix de vente, de quelques euros à 10 euros. Les fondateurs de site souhaitent mettre en vente un logiciel antiplagiat si leurs études leur en laissent de temps.

«Nous versons chaque mois plus de 100 euros à un prof de marketing qui a mis ses cours en ligne. De nombreux étudiants gagnent de l’argent de poche ainsi», confie de son côté Julien Wolff, 28 ans, qui, avec Jean-Xavier Bersot, dirige le site Oboulo, créé en 1999. Le pionnier du domaine a ouvert un site au Brésil. Il va en démarrer un autre aux Etats-Unis. L’Allemagne est aussi en ligne de mire. «Nous avons pour ambition de devenir l’eBay de la vente de documentation sur le Web», confie Julien Wolff, dont la boîte atteindra un chiffre d’affaires de 640 000 fr. en 2006.

Giuseppe Melillo