21 novembre 2006 23:15; Act: 05.01.2007 17:05 Print

Un siècle de pin-up mis en vente à Paris

Le 2 décembre, l’Hôtel Drouot accueille la première vente aux enchères de pin-up en Europe.

Sur ce sujet
Une faute?

«Nous avons constaté un grand intérêt pour les pin-up lors de nos ventes aux enchères de bandes dessinées», confie Romain Manteau, de l’étude Tajan, à Paris. Celle-ci mettra en vente 448 lots qui couvrent un siècle de création de «filles à épingler au mur».

«En fait, il existe de nombreux amateurs et collectionneurs pour ces dessins», confie l’artiste français Hubert de Lartigue, qui a longtemps vécu de la vente de ses peintures de pin-up. Certaines œuvres de Gil Elvgren, qui a peint les publicités Coca-Cola, sont estimées entre 80 000 et 90 000 euros (127 000 à 143 000 fr.).

Celles d’un autre grand maître présent, Alberto Vargas, sont cotées de 39 000 à 47 000 fr. «Née en 1900 aux Etats-Unis, la pin-up a été longtemps reléguée aux calendriers, aux magazines pour hommes, comme Esquire ou Playboy, et aux publicités, confie Hubert de Lartigue. Aujourd’hui, le genre a gagné une respectabilité artistique.»

Giuseppe Melillo