Energy Challenge

13 octobre 2017 13:00; Act: 20.10.2017 08:49 Print

Voici comment réduire les pertes en cuisinant

par Stephanie Sigrist - Anna-Katharina, une de nos lectrices, s'interroge sur la quantité d'électricité nécessaire à la cuisson des pâtes. Dr. Energy vous donne des astuces pour économiser de l'énergie en cuisinant.

storybild

Cuire des pâtes oui, mais pas n'importe comment.

Sur ce sujet
Une faute?

Ces derniers temps, ma cousine met d'abord l'eau des pâtes à chauffer dans une bouilloire avant de la verser dans la casserole. Est-ce que cela réduit vraiment la consommation énergétique?

Anna-Katharina (28 ans) de Bremgarten près de Berne

Il est en effet possible d'économiser beaucoup de courant en cuisinant. Les petits détails font une grande différence, en particulier lorsqu'il s’agit de chauffer de l'eau. Voici le principe de base: plus c'est rapide, moins on utilisera d'électricité! Plus vite l'énergie est amenée aux aliments de manière ciblée, moins les besoins en énergie seront importants. Pour la cuisson des pâtes, cela se passe à plusieurs niveaux: en allumant la cuisinière, c'est d'abord la plaque de cuisson qui va chauffer, puis la casserole. La casserole chaude va faire bouillir l'eau, qui va enfin faire cuire les pâtes. Ensuite, l'eau est vidée, la casserole et la plaque refroidissent. Toute cette énergie est donc perdue.

Il existe de nombreuses possibilités pour optimiser la cuisson. Tout d'abord, il faut utiliser le moins d'eau possible. L'eau doit à peine recouvrir les pâtes. Il est vraiment dommage de chauffer une quantité d'eau trop importante. Idéalement, ajoutez le sel dans l'eau quand elle est encore froide. L'eau salée bout à une température un peu plus basse, ce qui accélère légèrement le processus.

Plus la cuisson est longue, plus les pertes d’énergie sont importantes

Pendant que l'eau chauffe sur la plaque et pendant la cuisson, une partie de l'énergie se perd et n'est pas utilisée pour ce processus. Plus la cuisson dure, plus ces pertes seront importantes. Cette période de pertes est considérablement raccourcie par l'utilisation d'une bouilloire, qui permet de faire de belles économies. Cependant, vous pouvez éviter de passer par la case «bouilloire» si vous êtes l'heureux propriétaire d'une cuisinière à induction, car cela va aussi vite.

Dans l'idéal, utilisez une casserole ayant un diamètre le plus grand possible et faites chauffer la plaque à pleine puissance. Ainsi, l'énergie passe le plus vite possible à la casserole, ce qui rend le processus de cuisson plus efficace. Mais attention: il faut immédiatement baisser la température de la plaque dès que l'eau bout. Il est en effet impossible de chauffer l'eau au-delà de son point d'ébullition. L'énergie en surplus fait s'évaporer l'eau. C'est aussi de l’énergie perdue. C'est pourquoi une autre règle est de toujours laisser un couvercle sur la casserole pendant la cuisson. Ainsi, la vapeur et l'énergie qui l’accompagne restent dans la casserole et ne se répandent pas chez vous.

Une fois que vous avez fini de cuisiner, n'oubliez pas de toujours aérer la cuisine. Ouvrez toutes les fenêtres et refermez-les toutes presque immédiatement. Aérer prend moins d’une minute. Ainsi, les odeurs de cuisson s'en vont et il se produira moins de dégâts d'humidité.