Chien traîné derrière un scooter

09 février 2018 14:02; Act: 09.02.2018 14:10 Print

Gucci, secouru, se cherche une nouvelle famille

Grâce à la mobilisation des réseaux sociaux, le chien maltraité sur une vidéo Snapchat a pu être secouru. Il se cherche une famille. Ses bourreaux ont été placés en garde à vue.

storybild

L'American Staff a eu la peau arrachée aux pattes, au ventre et au museau.

Sur ce sujet
Une faute?

Traîné derrière un scooter, les pattes en sang, un chien a vécu un véritable calvaire dans les rues de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Une vidéo publiée mardi sur Snapchat avait provoqué une onde de choc sur les réseaux sociaux, et les internautes avaient remué ciel et terre pour que le ou les coupables soient identifiés. Cette mobilisation n'a pas été vaine, loin de là.

En 24 heures, les autorités ont pu remonter jusqu'au(x) propriétaire(s) de l'American Staff et leurs complices, annonce «Le Parisien». Toute la bande se trouve actuellement en garde à vue. Gucci, 3 ans, a été recueilli par la Fondation Assistance aux Animaux, qui a porté plainte pour sévices et actes de cruauté. Le chien va rester quelque temps dans un refuge des Yvelines, le temps de reprendre des forces. «Il est maigre et doit être examiné par un vétérinaire. Ses coussinets ont cicatrisé», explique Anne-Claire Chauvancy, la responsable.

Il semblerait que la vidéo de maltraitance ait été tournée il y a plusieurs semaines. «Quand il a été traîné en scooter, il n'arrivait pas à suivre le véhicule, il a fini par être traîné couché. La peau a été arrachée aux pattes, au ventre et au museau», décrit la directrice du refuge.

Aujourd'hui, l'état de santé de Gucci laisse toujours à désirer. Il porte beaucoup de cicatrices. L'American Staff attend désormais de trouver refuge chez une famille d'accueil. «On récupère au moins un animal par semaine dont les maltraitances dépassent l'entendement» déplore Anne-Claire Chauvancy.

(joc)