Drame en Chine

08 octobre 2011 10:31; Act: 08.10.2011 10:37 Print

Deux jeunes Tibétains tentent de s'immoler

Deux jeunes Tibétains ont tenté vendredi de s'immoler par le feu dans la province du Sichuan (sud-ouest de la Chine).

Une faute?

Les deux jeunes hommes étaient d'anciens bonzes du monastère tibétain de Kirti. Ils étaient habillés en vêtements civils au moment d'accomplir leur geste, a indiqué un porte-parole des autorités locales cité par l'agence officielle.

Les deux Tibétains ont été identifiés comme Choepel, 19 ans et Khayang, 18 ans, par l'association Free Tibet, dont le siège est à Londres. Selon des informations non confirmées, Choepel serait décédé après s'être transformé en torche humaine, a indiqué Free Tibet dans un communiqué.

De son côté, Chine nouvelle a au contraire annoncé que les deux jeunes hommes ont été immédiatement secourus et que leurs blessures ne sont pas mortelles.

Les faits se sont déroulés dans la préfecture d'Aba, théâtre de fréquentes protestations contre le régime communiste de Pékin, accusé de répression féroce dans cette région de la province du Sichuan peuplée de nombreux Tibétains.

Nombreux candidats au sacrifice

Il y a eu sept tentatives d'immolation dans les régions tibétaines du Sichuan depuis le mois de mars, selon l'association Free Tibet. «Des rumeurs se propagent selon lesquelles des dizaines de moines sont désormais prêts à sacrifier leur vie», a affirmé Stephanie Brigden, directrice de Free Tibet.

Le monastère tibétain de Kirti a été secoué par des troubles au printemps, après qu'un moine s'y fut immolé le 16 mars, pour l'anniversaire du début des émeutes antichinoises de 2008 à Lhassa.

La Chine, qui affirme avoir «libéré pacifiquement» le Tibet en 1951, contrôle encore plus étroitement cette région autonome et les provinces limitrophes à population tibétaine depuis les émeutes de 2008.

(ats)