Ukraine

05 novembre 2014 19:58; Act: 06.11.2014 08:00 Print

La «Barbie humaine» agressée à Halloween

Valeria Lukyanova affirme avoir été victime d'une agression le 31 octobre. Elle se dit victime d'une campagne de haine. Ses détracteurs la soupçonnent d'avoir tout inventé.

Voir le diaporama en grand »
Valeria assure que son physique est 100 % naturel, à part sa poitrine qui a été refaite. Le mannequin de 29 ans entretient son corps en faisant trois heures de sport par jour. Le 5 novembre 2014 Valeria Lukyanova, surnommée la «Barbie humaine», affirme avoir été agressée par deux inconnus le soir d'Halloween. Elle estime être la victime d'une campagne de haine depuis deux ans. Ses détracteurs la soupçonnent cependant d'avoir inventé son agression pour masquer une nouvelle intervention chirurgicale. Les photos récemment postées sur Facebook par la jeune femme la montrent particulièrement amaigrie. Les photos récemment postées sur Facebook par la jeune femme la montrent particulièrement amaigrie. Les photos récemment postées sur Facebook par la jeune femme la montrent particulièrement amaigrie. Valeria Lukyanova, une Ukrainienne de 21 ans, affole le web... Sa «plastique» laisse dubitatifs des milliers d'internautes. La jeune fille chercherait à ressembler le plus possible à Barbie. Le résultat est bluffant. Regardez plutôt!. Le résultat est étonnant et les «standards» de Mattel, le fabricant de la poupée, semblent respectés... Une taille de guêpe... Un nez parfaitement droit... Des yeux de chat immenses et dont dont la couleur varie... Des seins généreux... De long cheveux blonds... Et des jambes immensément longues et fines. Nombreux sont d'ailleurs ceux qui se demandent s'il ne s'agirait pas en réalité d'un personnage monté de toutes pièces, relève le journal français «L'Express». Pourtant, certaines photos montrant la jeune femme légèrement moins maquillée et quelques vidéos beauté dans lesquelles Valeria offre des astuces pour lui ressembler - à suivre à ses risques et périls - tendent à prouver le contraire...

Sur ce sujet
Une faute?

Valeria Lukyanova traverse une mauvaise passe. Celle que l'on surnomme la «Barbie humaine» affirme avoir été agressée par deux individus le soir d'Halloween. «J'ai été attaquée à l'entrée de mon bloc d'appartements. Je rentrais chez moi avec des sacs à commissions et au moment où je composais le code d'entrée, deux hommes ont surgi hors du noir et m'ont attaquée», raconte la jeune femme au «Daily Mail».

L'Ukrainienne âgée de 28 ans ajoute que les individus n'ont rien essayé de lui voler mais qu'ils l'ont frappée à la tête, plusieurs fois à la mâchoire et que l'un d'eux a même essayé de l'étrangler. «Si l'une de mes voisines n'était pas intervenue, je ne sais pas ce qui aurait pu se passer», confie Valeria.

Menaces au téléphone

Sortie de l'hôpital mardi, la jeune femme souffre beaucoup et carbure aux antidouleurs. Elle assure que cette agression est survenue après deux ans d'une campagne de haine menée contre elle. Valeria raconte que pendant de longs mois, elle a reçu de nombreux coups de fils d'inconnus qui la menaçaient.

Il faut dire que son apparence ne laisse personne indifférent. Obsédée par son image, elle a tellement transformé son corps qu'il en est presque devenu irréel. Certains de ses détracteurs la soupçonnent d'ailleurs d'avoir inventé son agression pour masquer une nouvelle intervention chirurgicale. Valeria assure pourtant que sa poitrine est la seule partie de son corps à avoir été modifiée.

(joc)