Dubaï

04 août 2017 03:24; Act: 04.08.2017 08:16 Print

La Torch Tower s'embrase en pleine nuit

Dans la nuit de jeudi à vendredi, l'un des plus hauts grattes-ciels de Dubaï a été ravagé par le feu. Aucune victime n'est à déplorer. Il y avait déjà eu un incendie il y a deux ans.

The Torch, qui fut un moment le plus haut immeuble d'habitation du monde, avait déjà été en partie ravagé en février 2015 par un incendie qui n'avait pas fait de victimes. (Vendredi 4 août 2017)
Sur ce sujet
Une faute?

Un incendie a embrasé jeudi soir la Torch Tower de Dubaï, l'un des gratte-ciel les plus hauts du monde. La tour a pu être évacuée, le feu maîtrisé puis éteint et aucune victime n'est à déplorer, rapportent les autorités de l'émirat.

Les flammes ont envahi les étages supérieurs de cet immeuble de 79 étages haut de 337 mètres. L'origine du sinistre n'a pas été déterminée. C'est la deuxième fois en deux ans que la Torch Tower prend feu sans faire de victime.

Le chef de la police de Dubaï, Abdullah Khalifa al-Marri, a indiqué que l'incendie avait débuté au 63e étage. «Nous remercions Dieu qu'il n'y ait pas eu de victimes, que grâce aux efforts des équipes sur le terrain les habitants aient été évacués de l'immeuble vers un autre bâtiment et qu'il n'y ait pas de blessés», a-t-il déclaré.

«Très violent»

«On dormait quand l'alarme incendie s'est déclenchée. Des cris aussi nous ont réveillés. On a descendu les escaliers en courant et il nous a fallu une dizaine de minutes pour descendre les 50 étages», a déclaré un résident du nom de George.

«C'était terrible. Le feu était très violent à ce moment-là, vers 01h00. Puis ça s'est peu à peu calmé pendant les deux heures suivantes», a-t-il dit.

Sur des images diffusées tôt vendredi par la Défense civile de Dubaï après que les pompiers ont pu maîtriser le sinistre, les lumières étaient allumées à certains des étages inférieurs de la tour, mais la partie médiane et la partie supérieure semblaient complètement brûlées.

Panneaux d'isolation

L'enquête sur l'incendie de 2015 avait conclu que la majeure partie des dégâts était due aux panneaux extérieurs utilisés pour isoler et embellir la tour. L'utilisation de tels panneaux a été pointée du doigt dans l'enquête sur l'incendie de la tour Grenfell à Londres, qui a fait 80 morts au mois de juin.

Les Emirats arabes unis ont révisé en 2013 leur code de sécurité pour exiger que tous les nouveaux bâtiments de plus de quinze mètres de haut soient équipés d'un revêtement extérieur ignifugé, mais la directive ne s'applique pas aux bâtiments plus anciens.

La plupart des quelque 250 gratte-ciel de Dubaï possèdent des panneaux en thermoplastique, qui sont en général constitués d'une partie en plastique ou polyuréthane prise en sandwich entre deux feuilles d'aluminium.

De tels panneaux ne représentent pas forcément un danger, mais peuvent s'enflammer dans certaines circonstances, voire faciliter la propagation du feu à l'intérieur des bâtiments.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dann le 04.08.2017 08:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Attention

    Jamais 2 sans 3. En espérant que des mesures soient prises pour éviter cela

  • Jo1980 le 04.08.2017 08:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j'ose?

    Pas de victime et un hotel qui porte bien son nom ! que du bonheur...

  • pimpon pimpon le 04.08.2017 08:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ça sent le roussi

    La troisième fois sera la bonne ... toujours plus haut, toujours plus fou et vulnérable !

Les derniers commentaires

  • Piotr le 06.08.2017 14:52 Report dénoncer ce commentaire

    Quel narcissisme !

    Plus c'est haut plus c'est beau dit l'adage... mais aussi bien plus dangereux en cas de problème, en loccurrence le feu. Que se passera-t-il si un jour ça brûle dans la Burj Khalifa ou dans la future tour d'observation que conçoit l'architecte hispano-suisse Santiago Calatrava Valls qui culminera à plus de 1000m de hauteur ? Où va s'arrêter cette folie narcissique et technique démesurée ?

  • Kim le 04.08.2017 15:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un jour viendra...

    Dubai créé de toute pièce pour les riches les nombrilistes et les narcissiques... Mais ces gens rendront un jour des comptes pour leur comportement supérieur, car personne n'est éternel malgré leur compte en banque.

  • villarica le 04.08.2017 13:58 Report dénoncer ce commentaire

    Tour infernale

    Selon la vidéo, le feu s'est propagé très rapidement le long de la façade. Très probablement des matériaux en plastique ont été utilisés durant la construction et réutilisés après le premier incendie. P.ex. les fenêtres de mon immeuble ont des cadres en plastique. Est-ce interdit en Suisse?

  • Sébastien D. le 04.08.2017 13:40 Report dénoncer ce commentaire

    Cela ne vous rappelle t-il rien ?

    Le célèbre et fameux film: La Tour Infernale.

  • Ernest Pellegrini le 04.08.2017 11:19 Report dénoncer ce commentaire

    Normal

    La flamme Olympique de Dubaï, quand on veux construire à la va vite et bon marché avec du personnel non qualifié et sou-payé en les exploitants comme des esclaves, normal que ça parte en fumée. mais cela n'est pas fini... En Suisse ça viendra aussi !