Grande-Bretagne - France

29 août 2014 13:34; Act: 30.08.2014 08:38 Print

Ils enlèvent leur enfant atteint d'une tumeur

La police britannique travaillait vendredi avec les enquêteurs français pour retrouver en France un garçon de cinq ans, atteint d'une tumeur au cerveau.

storybild

Le petit Ashya, récemment opéré, a besoin de soins médicaux constants. (photo: dr)

Une faute?

Il avait été enlevé la veille d'un hôpital britannique par ses parents. Sa vie est en danger s'il ne reçoit pas de soins.

Les parents d'Ashya King ont enlevé leur enfant hospitalisé pour une tumeur au cerveau dans un établissement de Southampton (sud de l'Angleterre), jeudi vers 14h00 locales, (15h00 en Suisse), selon un porte-parole de la police britannique.

Ils ont ensuite «embarqué avec les six frères et soeurs d'Ashya à bord d'un ferry depuis Portsmouth à destination de Cherbourg», dans le nord-ouest de la France. Ils y sont arrivés vers 20h00, a-t-il ajouté.

Ashya «est très certainement dans un fauteuil roulant ou dans une poussette. Il ne peut ni communiquer ni bouger», a précisé ce porte-parole. Récemment opéré, il a besoin de soins médicaux constants. «Nous travaillons avec nos homologues en France en vue du déclenchement d'une procédure d'alerte-enlèvement», a-t-il dit.

Témoins de Jéhovah?

Dans l'immédiat, les raisons du geste des parents n'étaient pas connues. Sur le réseau social Instagram, l'un des frères d'Ashya, Naveed, se décrit comme étant un Témoin de Jéhovah. Pour des raisons religieuses, les Témoins de Jéhovah refusent les transfusions sanguines, mais acceptent d'autres formes de procédures médicales.

Selon le procureur de Cherbourg Eric Bouillard, si l'enfant ne reçoit pas de traitement dans les heures qui viennent, il risque de mourir. «On part sur un enlèvement, compte tenu des circonstances du départ de l'hôpital dénoncées par les Britanniques», a précisé le procureur.

«Pour l'instant, ce qui nous intéresse, c'est de pouvoir entrer en contact avec cette famille» d'origine asiatique, explique M. Bouillard. «Même si on n'a pas le pouvoir de soigner les enfants contre le gré des parents, c'est une difficulté que l'on a avec les témoins de Jéhovah notamment», a-t-il précisé.

Interpol diffuse une alerte mondiale

«Interpol a publié à la demande des autorités britanniques une notice jaune (avis de recherche d'une personne disparue) concernant un jeune Britannique de cinq ans retiré de l'hôpital par ses parents», a indiqué dans un communiqué l'organisation internationale de police dont le siège est à Lyon, dans le centre de la France.

La notice jaune qui doit permettre de localiser des personnes disparues, en particulier des mineurs, a été diffusée aux 190 pays membres de l'organisation, a précisé Interpol.

La famille britannique circule dans un monospace Hyundai gris, selon le parquet. Elle n'est pas d'origine asiatique, comme l'ont cru dans un premier temps les enquêteurs, mais de type européen, selon le parquet.

Les six autres enfants du couple ont entre trois et 22 ans.

(afp)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch