Japon

06 octobre 2017 04:44; Act: 06.10.2017 10:21 Print

Cinq enfants tués dans un incendie volontaire

Cinq enfants et une femme ont été tués dans un incendie volontaire à Hitachi. C'est le père qui aurait déclenché le feu.

Une faute?

Un Japonais de 32 ans soupçonné d'avoir poignardé sa fille à mort a été arrêté vendredi et a avoué avoir délibérément mis le feu au logement où son épouse et quatre autres enfants ont été retrouvés morts, a indiqué la police.

L'homme, Hirobumi Komatsu, a déclaré aux autorités avoir incendié le logement familial dans la ville de Hitachi, à une centaine de kilomètres au nord de Tokyo, a précisé à la police l'adjoint au chef de la police locale Mitsuru Kaneko.

La police avait découvert cinq corps dans leur appartement après que le feu eut été éteint tôt vendredi matin.

Une petite fille avait été retrouvée dans un état critique avec des blessures à l'arme blanche et est morte plus tard à l'hôpital.

Le père s'est rendu à la police

Une enquête est en cours sur les raisons du décès des cinq autres personnes, a indiqué à l'AFP un autre responsable de la police Masataka Suzuki.

«Nous cherchons à savoir si la cause du décès des cinq autres est le feu ou autre chose», a-t-il ajouté.

Les enfants, une fille et quatre garçons, avaient entre trois et 11 ans et la sixième victime était leur mère, a précisé la police en citant le suspect.

«Nous avons appris l'incident lorsque cet homme s'est rendu au commissariat pour le signaler», a précisé Mitsuru Kaneko. Le père pourrait aussi être poursuivi pour incendie volontaire, a précisé la police.

(nxp/ats)