Réunion (F)

08 mai 2013 18:15; Act: 08.05.2013 21:50 Print

Dévoré par un requin lors de son voyage de noces

Un surfeur français a été tué mercredi par un requin sur une plage de l'île française de la Réunion, dans l'Océan Indien.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

L'homme, âgé de 36 ans, et en voyage de noces à la Réunion, a été chargé à deux reprises par un requin alors qu'il se trouvait en mer à une cinquantaine de mètres de la plage, très fréquentée en ce jour férié. Il pratiquait le surf «de manière isolée», selon la préfecture.

L'alerte a été donnée par un baigneur qui a vu du sang sur l'eau et prévenu les maîtres-nageurs qui ont aussitôt porté secours à la victime pour la ramener sur la plage, où elle se trouvait en état d'arrêt cardio-respiratoire. L'homme, qui avait perdu beaucoup de sang, n'a pu être réanimé par les secours malgré une demi-heure de massages cardiaques.

Morsures au bras et à la cuisse

Le surfeur a été mordu par le requin au bras et à la cuisse. Son épouse, qui était sur la plage quand l'accident est survenu, a été prise en charge, en état de choc, par les pompiers, selon ces derniers.

Peu avant l'accident, l'Association Prévention Requin Réunion (PRR) avait annoncé sur son site Internet l'annulation d'une surveillance du surf prévue dans l'après-midi, «en raison du manque de visibilité sous-marine sur les spots de Boucan Canot et Roches Noires», là où l'attaque a eu lieu.

«Les conditions de pratique du surf étaient défavorables», a confirmé la préfecture, citant une «eau chargée et de la houle».

Première attaque depuis le début de l'année

Cette attaque mortelle de requin est la première depuis le début de l'année sur l'île, où l'animal a tué trois personnes en 2012 et 2011. Les attaques ont lieu principalement à Saint-Gilles, la zone balnéaire.

La dernière attaque avérée mais non mortelle remonte à août 2012, lorsqu'un surfeur a eu une jambe et un bras arrachés à Saint-Leu (Ouest). Le 23 avril dernier, un arrêté municipal avait toutefois restreint les activités sur la plage de Saint-Pierre, au sud de l'île, après le signalement de la présence d'un requin par un surfeur qui affirmait avoir été chargé par l'animal.

L'année dernière, la série noire avait suscité une vive polémique entre les scientifiques et écologistes d'un côté, et les surfeurs de l'autre sur les moyens de sécuriser la baignade et les activités nautiques.

(afp)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch