Grande-Bretagne

21 mai 2013 20:15; Act: 21.05.2013 20:33 Print

Ivre, elle propose une partouze aux policiers

Une conductrice prise de boisson a fait des avances aux deux agents de police qui étaient venus la contrôler. Elle a comparu devant la Cour de Bristol pour agression sexuelle.

Une faute?

L'incident est survenu le 25 avril dans la ville de Bristol, dans le sud-ouest de l'Angleterre, rapporte le «Daily Mail». Ce jour-là, la police était appelée à intervenir auprès d'une conductrice qui buvait de la vodka au volant. A leur arrivée, les deux officiers de police ont découvert la femme installée dans son véhicule, le moteur coupé, mais les clés dans le contact, un passager assis à l'arrière. Selon la procureure, la propriétaire du véhicule était «clairement ivre».

Alors que les agents tentaient d'obtenir un échantillon d'haleine pour mesurer son taux d'alcoolémie, la quadragénaire s'est mise à palper les organes génitaux et les fesses d'un des deux policiers. «Vous avez un beau c...», a-t-elle fait remarquer à l'officier avant d'ajouter: «Ne pourrions-nous pas aller quelque part, juste nous trois?» «Elle a dit au policier qu'il serait un bon coup et a tenté à plusieurs reprises de se frotter à lui», a encore détaillé la procureure devant la Cour de Bristol.

Amenée au poste de police, l'indélicate a continué son manège, posant notamment sa jambe sur le comptoir et se caressant l'entrejambe tout en soufflant dans l'éthylotest.

Lors de l'audience, la prévenue a reconnu l'agression sexuelle, mais nié avoir refusé de se soumettre à un test. Elle a été libérée sous caution et comparaîtra en juillet pour le procès concernant l'échantillon d'haleine. Elle devrait être condamnée ultérieurement pour agression sexuelle, rapporte le quotidien britannique.

(leo)

teaser image

http://bs.serving-sys.com/BurstingPipe/adServer.bs?cn=tf&c=20&mc=click&pli=11999433&PluID=0&ord=[timestamp]