Chine

16 juin 2017 08:40; Act: 16.06.2017 10:58 Print

L'explosion devant l'école due à une bombe

Une bombe a explosé près d'une école maternelle jeudi en Chine. La déflagration a fait au moins huit victimes, dont des femmes et des enfants.

Sur ce sujet
Une faute?

L'explosion qui a eu lieu jeudi devant une école maternelle en Chine, tuant huit personnes, a été provoquée par une bombe artisanale construite par un homme atteint d'une maladie nerveuse, ont indiqué vendredi les autorités locales.

«Du matériel explosif a été retrouvé dans l'appartement» de cet homme de 22 ans, ont précisé dans un communiqué les autorités de Fengxian (est), ville dans laquelle a eu lieu le drame. L'explosion, devant une école maternelle située dans cette petite ville de la province du Jiangsu, a fait également 65 blessés.

Selon des images diffusées par la presse chinoise, plusieurs personnes étaient allongées par terre après la déflagration, dont certaines visiblement inconscientes ou les vêtements déchirés. Une dame serrait dans ses bras une fillette en pleurs. Plusieurs médias chinois avaient rapporté que l'explosion avait été causée par une bonbonne de gaz utilisée par un restaurateur de rue.

Aucun élève touché

Un riverain a déclaré vendredi à l'AFP que des centaines d'enfants sont scolarisés dans l'école et que les victimes sont principalement des personnes venues chercher les élèves à la sortie des classes. Les élèves et les instituteurs étaient en classe au moment du drame et aucun n'a été touché, ont assuré les autorités locales.

Depuis son lit d'hôpital, une survivante a raconté à la télévision nationale que les portes de l'école venaient juste d'ouvrir vers 16h50 locales (10h50 GMT) lorsque l'explosion s'est produite. Mais les enfants n'avaient pas encore commencé à quitter l'établissement. La femme, tenant un bébé dans ses bras, a dit avoir perdu connaissance et ne s'être réveillée que plus tard, lorsqu'elle recevait des soins.

Le ministre de la Sécurité publique Guo Shengkun a ordonné une enquête «rapide» sur les causes du drame et «exigé des contrôles renforcés des risques potentiels dans les lieux densément peuplés», selon Chine nouvelle. Un de ses vice-ministres a été dépêché sur place pour mener l'enquête.

(nxp/afp)