Lausanne

13 janvier 2018 16:48; Act: 13.01.2018 21:42 Print

«On nous a arraché nos pancartes, jeté des oeufs»

Quelques éleveurs s'en sont pris aux manifestants animalistes devant le salon agricole Swiss Expo à Lausanne samedi, déchirant leurs banderoles et les insultant.

Voir le diaporama en grand »

Beaulieu, Lausanne, ce 13 janvier 2018.

Sur ce sujet
Une faute?

Le salon agricole Swiss Expo a fermé ses portes samedi à Lausanne sur une fréquentation stable, mais avec une proportion de visiteurs étrangers en hausse. Une manifestation d?animalistes, organisée devant le Palais de Beaulieu, a brièvement dérapé.

Une soixantaine d'activistes étaient présents devant le Palais de Beaulieu. Ils s'étaient réunis pour dénoncer le principe même de l'abattage et de l'exploitation des animaux.

La manifestation, autorisée, a dégénéré lorsque les discours des militants ont débuté. «On s'est retrouvés entourés par les éleveurs. On nous a arraché nos pancartes, jeté des oeufs, de la bière, de l'eau. C'était un peu n'importe quoi», raconte Fabien Truffer, porte-parole de l'association Pour l'Egalité Animale (PEA).

La police s'est interposée entre les deux camps. «Il n'y a semble-t-il pas eu de coups. Nous n'avons pas dû faire usage de la contrainte», a expliqué Sébastien Jost, porte-parole de la police de Lausanne. Durant l'empoignade, un exposant aurait été légèrement blessé à la tête par le jet d'un objet.

Insultes

Les insultes ont fusé de la part de quelques éleveurs. Alors que les manifestants scandaient sans relâche leurs slogans ironiques: «Finir à l'abattoir, c'est bonnard», «Sans bidoche, le monde serait moche», «La torture, c'est notre culture» ou encore «Bravo Swiss Expo pour la traite des animaux».

Jacques Rey, président du salon, a regretté que «les feux des projecteurs des médias se soient braqués sur les militants plutôt que sur le labeur des éleveurs», explique-t-il dans un communiqué.

Durant quatre jours, quelque 24'000 personnes ont visité ce salon de référence en Europe. Éleveurs nationaux et étrangers ont pu faire découvrir le fruit de leur travail en matière d'élevage et de sélection génétique, explique un communiqué de presse. Pour la 4ème année, tous les concours étaient retransmis en live streaming sur le site Schweizerbauer.

Evènement remis en question

Environ 130 exposants, 400 éleveurs et un millier de vaches étaient présents à Lausanne. Un millier d'enfants de la région lausannoise ont visité le site. Malgré ce succès, les organisateurs n'ont pas caché leurs interrogations quant à l'avenir de la manifestation.

Trois mois avant l'événement, l'organisateur de foires MCH a décidé de lâcher Le salon. «Il a fallu tout l?engagement et la persévérance des organisateurs pour que Swiss Expo reprenne à son compte et au pied levé la mise en place de la manifestation», selon le communiqué.

Les organisateurs ont dit leur «attachement» à Lausanne mais leurs doutes quant à l'avenir de Swiss Expo à Beaulieu «sans un véritable soutien des autorités lausannoises». Jacques Rey ne «comprend pas» que les autorités de la ville ne soutiennent pas davantage Swiss Expo, un événement fait pour resserrer les liens entre producteurs et consommateurs, entre citadins et ruraux, explique-t-il.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • GLe le 13.01.2018 17:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On n'a pas envie de vous écouter

    Est-ce qu'on fait des manifestations pour dire qu'on est excedé d'écouter vos arguments et vos sornettes? Est-ce qu'on prend un ton moralisateur pour critiquer votre mode vie et la manière dont vous contribuer aux réchauffement climatiques en mangeant des plantes ou des fruits qui ont traversées le monde? Non! Vivez votre vie comme vous en avez envie mais ne vous sentez pas obligé de nous expliquer comment on devrait vivre là notre.

  • Bref le 13.01.2018 18:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Question de point de vue

    Vous n'êtes pas les glorieux et courageux activistes qui vont changer le monde par leur noble cause. Vous êtes les personnes à problèmes que vos familles et amis normaux observent avec un mélange de gêne et d'amusement.

  • Omnivore le 13.01.2018 17:08 Report dénoncer ce commentaire

    Soutien total aux éleveurs !

    Les antispécistes sont des fascistes qui veulent imposer leur nouvelle religion Vegane à tout le monde en hésitant pas à utiliser souvent des méthodes musclées !

Les derniers commentaires

  • Kim Olivier le 16.01.2018 11:28 Report dénoncer ce commentaire

    A BON ENTENDEUR

    POUR INFO: le véganisme n'est pas une religion mais un moyen de diminuer notre impact sur la planète tout en protégeant les animaux, qui sont également des espèces, comme l'espèce humaine, dotées des mêmes organes et donc sensibles à la douleur tout autant! ABE

  • Le Poulet le 15.01.2018 22:20 Report dénoncer ce commentaire

    Des visionnaires!

    Ils ont raison. Ils ont 100% raison. Ils sinscrivent dans le sens de lhistoire. Ils ont juste un temps davance. Il va falloir y renoncer, à la viande, il va falloir y renoncer pour la survie de la planète et parce que la souffrance animale est sur le point de devenir un gigantesque enjeu de société.

  • Sre le 15.01.2018 20:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La leçon, pas pour moi

    Chacun a le droit de penser ce quil veut, de faire ce quil pense de bien pour sa personne. Je naime pas la viande, je nen mange pas. Je naime pas les légumes, je nen mange pas. Libre je suis. Dès lors si ces manifestants ne supportent pas ce que ces éleveurs font, la manière dont ils gèrent leur travail, cest leur droit. Mais bon sang quils aient voir ailleurs ! Allez manger vos pilules ou je ne sais quoi plus loin ! Ce nest en tout cas pas ce genre dénergumène qui doit nous donner la leçon ! Pfffff.

  • sans rancunes le 15.01.2018 18:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    fillettes et garçonnets

    dans une foule je peux vous dire qui est vegan ou pas , ils sont marqués sans tatoo, mais visuellement , ont tous la même tronche , on ne peut se tromper. des berclures pour haricots.

  • Sébastien Gri le 15.01.2018 17:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Swissexpo

    Et la ville de Lausanne qui est bien à gauche ne soutient en tout cas pas Swissexpo

    • Eric V. le 15.01.2018 18:12 Report dénoncer ce commentaire

      autoriser la provocation

      peu importe, les directions politiques de l'électorat communal, mais je m'étonne quand même que la ville de Lausanne autorise des manifestations de ce genre dans une exposition et concours d'élevage, ouverte au public. C'est simplement autoriser la provocation directe, et attiser les heurts. Je croyais ces édilités lausannoises plus intelligentes que les débordements que l'on a vu. Visiblement on est loin du compte...