Pays-Bas

01 août 2017 19:37; Act: 01.08.2017 19:49 Print

Milliers d'œufs contaminés par un insecticide

Un insecticide a été détecté dans des centaines de milliers d'œufs vendus par de nombreux élevages de volailles aux Pays-Bas.

storybild

Des centaines de milliers d'oeufs ont été contaminés aux Pays-Bas. (Photo: AFP/Robin van Lonkhuijsen)

Une faute?

Une substance toxique a été détectée dans des centaines de milliers d'oeufs vendus à la consommation par de nombreux élevages de volailles aux Pays-Bas, a indiqué mardi l'organisme néerlandais chargé de la sécurité alimentaire et sanitaire NVWA.

Depuis mercredi, «environ 180 élevages de volailles ont été bloqués à cause de la présence suspectée de fipronil», constatée lors de «prélèvements d'échantillons d'oeufs, d'excréments et de viande», a expliqué la NVWA dans un communiqué.

L'insecticide, couramment utilisé dans les produits vétérinaires contre les puces, les acariens et les tiques, est interdit dans le traitement des animaux destinés à la chaîne alimentaire, tels que les poules.

Traitement contre le pou rouge

La substance a été introduite dans des élevages qui avaient fait appel à l'entreprise néerlandaise Chickfriend pour mener un traitement contre le pou rouge, un parasite très néfaste pour les poules.

«Le nombre d'élevages touchés est encore provisoire, l'analyse de 600 échantillons prélevés étant encore en cours», a précisé une porte-parole de la NWVA.

En grande quantité, le fipronil, considéré comme «modérément toxique» pour l'homme par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), est dangereux pour les reins, le foie et la thyroïde, selon la NVWA.

«Les éleveurs concernés doivent faire détruire tous les oeufs par une entreprise spécialisée et soumettre à la NWVA un plan pour évacuer le fumier afin de préserver l'environnement», a poursuivi la porte-parole. Les poules contaminées le restent pendant six à huit semaines.

Grave danger

Lundi soir, la NWVA avait mis en garde les consommateurs ayant acheté des oeufs avec le code X-EN-40155XX, dans lesquels «le taux de fipronil est si élevé que leur consommation représente un grave danger pour la santé publique».

La NWVA, qui supervisait la suppression des rayons, encore en cours mardi, de ces oeufs contaminés, a conseillé à ceux qui les ont achetés «de ne pas les manger et de les jeter».

Les éleveurs concernés, qui devraient faire face à de lourdes pertes financières, s'estimaient «dupés» par l'entreprise Chickfriend, qu'ils tiennent pour responsable.

Elle aurait «mélangé la substance illicite à un produit licite pour gonfler son efficacité», selon Erik Hubers de l'organisation agricole et horticole néerlandaise, cité par la radio-télévision publique NOS. Chickfriend restait injoignable mardi, la messagerie téléphonique indiquant une fermeture pour «des raisons professionnelles».

Entre-temps, le commerce a fait son chemin: en Allemagne, près d'un million d'oeufs contaminés ont dû être rappelés dans un point de distribution frontalier avec les Pays-Bas, selon la NWVA.

(afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jenefaisquepasser le 01.08.2017 20:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fermez les élevages en batterie..

    ..si les poules vivaient en liberté, comme elle le devraient, il n'y aurait pas besoin d'insecticides.

  • Marc le 01.08.2017 20:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Empoisonneurs

    Il faut stopper ce lobbying entre la CEE le CF et les empoisonneurs de nos bêtes et de nos champs. L'agriculture est en train de se suicider, les analyses du lait de la viande des ufs, des poissons d'élevage sont faites par des scientifiques payés par ces lobbys. C'est illégal et un jour nos dirigeants devront rendre des comptes. On tue la planète avec cette agriculture.

  • keke le 01.08.2017 20:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le haut de l'iceberg

    Franchement ça vous surprend encore ? Je suis pas écolo mais ça fait longtemps que je consomme des produits bio

Les derniers commentaires

  • Mamy poulette le 02.08.2017 11:26 Report dénoncer ce commentaire

    Y a pas que les produits chimiques

    Faut pas s'étonner le profit, le profit que le profit !!! Plus confiance. J'ai mes propres poules. Elles ont beaucoup de place, de l'herbe et que des graines bio à manger avec les restes. Elles sont très heureuses. Chez moi, elle meure de vieillesse s'est pas l'usine. Pour les poux rouge, du savon noir naturel et bio, un bon Karcher et le chalumeau pour cramer tout ça. Et surtout respecter leur rythme de vie. Et les oeufs seront parfait.

  • morgan le 02.08.2017 09:24 Report dénoncer ce commentaire

    Assez avec ces poisons!

    Qu'est-ce qu'on mange à la fin? On apprend chaque jour qu'on nous empoisonne à petites doses et rien ne change. Nos dirigeants s'en lavent les mains comme toujours. Et pourtant ils prônent une agriculture BIO!

  • Capitaloprofitdetavie le 02.08.2017 06:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le rendement c'est la vie

    Petit lobby n'es pas ? De toute façon les gens sont trop occuper à regarder l'actu sur Trump. Pendant qu'on fait passer des lois et des fausse études Qui soutiennent les industries chimiques ! Eh oui nous sommes des débiles de toute façons ! Consomons

  • Marie le 02.08.2017 06:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Réfléchir avant de manger

    À méditer; l'élevage en batterie, souvent avec des conditions d'hygiène douteuse profite à la prolifération des nuisibles, en plein air ces nuisibles rencontrent leurs prédateurs naturels ce qui n'arrive jamais en batterie. Les élevages intensifs ne peuvent donc pas se passer d'insecticides, bactéricides et autres antibiotiques qu'on retrouve forcément dans nos assiettes. Mon choix est vite fait...

    • tata yoyo le 02.08.2017 07:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marie

      salut Marie, le papier ou dans ce cas la boîte se laisse écrire aussi. je me méfie autant du bio "chimique avec arsenal financier" que ceux non bio. La malbouffe est omniprésente malheureusement.

  • Didier le 02.08.2017 01:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Évidemment je note tout!

    "... la NWVA avait mis en garde les consommateurs ayant acheté des oeufs avec le code X-EN-40155XX...". Je sais pas vous mais je ne garde pas l'historique de la numérotation des ufs que je mange... enfin, encore un argument pour se tourner vers le bio. C'est peut-être pas encore 100% mais c'est en tout cas meilleur que ca!