Afrique du Sud

14 février 2013 07:43; Act: 19.02.2013 16:39 Print

Oscar Pistorius: ce ne serait pas un accident

Oscar Pistorius, l'athlète handicapé sud-africain, a été inculpé de meurtre jeudi, après la mort de sa petite amie dans sa résidence de Pretoria. La thèse de l'accident semble s'éloigner.

Voir le diaporama en grand »
22.10.14 La mère de Reeva Steenkamp s'est dite «satisfaite» de la peine de 5 ans de prison prononcée contre le champion: «Nous ne voulons pas une vengeance, nous voulons une punition juste qui tienne compte de son handicap», a déclaré June Steenkamp sur la chaîne britannique ITV. 21.10.2014 Oscar Pistorius est escorté à la sortie du tribunal pour être conduit en prison, où il devra purger une peine de 5 ans ferme. 21.10.2014 Oscar Pistorius serre la main de ses proches après la lecture de la sentence. Il a écopé de 5 ans de prison ferme pour l'homicide involontaire de sa compagne. 21.10.2014 Oscar Pistorius se lève lors de la lecture de la sentence. La juge a condamné l'ancien athlète à 5 ans de prison pour la mort de Reeva Steenkamp, le 14 février 2013. 21.10.2014 Oscar Pistorius arrive au Tribunal de Pretoria, en Afrique du Sud. Il sera fixé sur sa sentence ce mardi. 17.10.14 L'avocat d'Oscar Pistorius a demandé vendredi une peine d'intérêt général pour le champion, estimant que la prison ne serait pas une punition appropriée pour l'homicide involontaire de sa petite amie en 2013. 16.10.14 Appelée à la barre jeudi, l'administration pénitentiaire sud-africaine a assuré qu'Oscar Pistorius pourrait, le cas échéant, être incarcéré sans risque, malgré la dangerosité, la vétusté et la surpopulation des prisons dans son pays. 15.10 La famille de Reeva Steenkamp, tuée par Oscar Pistorius, a refusé une compensation financière proposée par l'athlète. Elle ne le poursuivra pas au civil pour obtenir des dommages et intérêts, a indiqué l'avocat des parents dans un communiqué. 13.10 Oscar Pistorius est arrivé lundi au tribunal de Pretoria, où sa défense tentera d'arracher la peine la plus réduite possible durant les derniers jours d'audience. 13.10 Selon le verdict rendu le 12 septembre, la juge Masipa a conclu que Pistorius n'était pas coupable de meurtre de Reeva Steenkamp mais d'homicide par imprudence. 02.10 Selon l'enquête de deux journalistes, Pistorius a passé neuf minutes au téléphone avec son ex, Jenna Edkins, quelques heures avant de tuer Reeva Steenkamp. 02.10 Le frère d'Oscar Pistorius est soupçonné d'avoir effacé des données téléphoniques susceptibles d'aider l'enquête sur la mort de Reeva Steenlamp, abattue par le champion paralympique sud-africain en 2013. 19.09 La mère de Reeva Steenkamp, la jeune mannequin abattue par le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius en février 2013, va publier un livre sur sa fille. 15.09 L'athlète pourrait renouer avec la compétition prochainement. Le comité olympique sud-africain n'a pas de règle interdisant à un coureur ayant un casier judiciaire de porter les couleurs du pays. 13.09 June Steenkamp, la mère de Reeva, estime que le verdict n'est pas le bon: «Il [Oscar Pistorius] a tiré sur la porte, et je n'arrive pas à croire qu'ils croient que c'était un accident», a-t-elle expliqué. 12.09 Oscar Pistorius, reconnu coupable d'homicide involontaire, est ressorti libre du tribunal de Pretoria, vendredi. Il a obtenu de rester en liberté sous caution jusqu'à la reprise des audiences le 13 octobre, pour définir son éventuelle peine de prison. 12.09 Oscar Pistorius a été reconnu coupable d'homicide involontaire pour la mort de Reeva Steenkamp, en 2013. Il a également été reconnu coupable d'avoir tiré un coup de feu par inadvertance dans un restaurant bondé de Johannesburg, quelques semaines avant la tragédie. Il a par contre été acquitté pour une affaire de coup de feu tiré avec son arme depuis une voiture, une accusation secondaire écartée par la juge en raison des contradictions et fragilité des témoignages. Enfin, les charges de possession illégale de munitions ont été écartées. 11.09 La juge a rejeté le témoignage crucial des voisins d'Oscar Pistorius, qui avaient entendu des cris la nuit de la mort de Reeva. 11.09 Oscar Pistorius a versé quelques larmes lors de la lecture du verdict. 11.09 Oscar Pistorius arrive au tribunal pour la lecture du verdict. 11.09 Tueur par accident ou meurtrier? Après six mois de procès, commence à partir de jeudi pour le champion sud-africain Oscar Pistorius une longue attente pour connaître le verdict de la justice de son pays. 08.08 Le procès d'Oscar Pistorius est entré aujourd'hui dans son 41e et dernier jour, avec la plaidoirie de l'avocat Barry Roux, qui tente de renverser la situation après le violent réquisitoire du procureur la veille. 07.08 Le procès du champion paralympique, accusé du meurtre de sa petite amie en 2013, reprend jeudi à Pretoria avec le réquisitoire du procureur Gerrie Nel (photo). La parole reviendra ensuite à la défense. 16.07 Expulsé d'une discothèque samedi après un incident avec un fêtard, l'athlète paralympique souffre «de plus en plus d'un sentiment de solitude et d'isolement», a assuré sa famille. 15.07 Le champion paralympique sud-africain, jugé depuis mars pour le meurtre de sa petite amie en 2013, a été expulsé samedi d'une discothèque après s'être accroché avec d'autres clients. 08.07 Les plaidoiries finales du procès d'Oscar Pistorius, jugé depuis mars pour le meurtre de sa petite amie le 14 février 2013, se tiendront les 7 et 8 août, la défense en ayant fini avec ses témoins. 07.07 La chaîne australienne Channel 7 a créé le buzz, dimanche, en diffusant une reconstitution vidéo de la scène du crime. 03.07 Le champion paralympique est un hypersensible dominé par le sentiment de vulnérabilité causé par son handicap, a témoigné jeudi un de ses médecins lors d'une des dernières audience de son procès pour meurtre. 02.07 Oscar Pistorius souffre d'une tendance suicidaire depuis le meurtre de sa petite amie en février 2013, selon le rapport des psychiatres ayant conclu à sa responsabilité pénale dont son avocat a donné lecture mercredi au procès. 01.07 Le procès de l'athlète sud-africain s'est intéressé mardi au témoignage d'un acousticien, afin de savoir si des voisins ont pu entendre sa petite amie crier la nuit où il a tiré sur elle. 30.06 Le procès du champion paralympique a repris lundi à Pretoria après un long ajournement pour évaluer sa santé mentale lors des faits en 2013. 20.05 L'athlète sud-africain devra se présenter tous les jours à partir de la semaine prochaine dans un hôpital psychiatrique de Pretoria. Oscar Pistorius ne sera toutefois pas interné en observation, a annoncé mardi la juge devant laquelle il répond du meurtre de sa petite amie en 2013. 13.05 Pistorius risque d'être envoyé dans un hôpital psychiatrique afin d'établir s'il souffre, comme l'affirme un témoin de la défense, d'un «trouble d'anxiété généralisé». 12.05 Le champion paralympique sud-africain souffre d'«anxiété», selon la psychiatre Meryll Vorster, citée par la défense. Wollie Wolmarans, un expert de la défense d'Oscar Pistorius, estime que la victime n'était pas en position défensive au moment de recevoir la balle qui lui a été fatale. De la cervelle aurait été retrouvée dans la paume de sa main, selon lui. 09.05 Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius a vendu sa maison de Pretoria où il a tué sa petite amie Reeva Steenkamp en 2013, a indiqué vendredi l'agente immobilière chargée de la vente. 15.04.2014 Le procureur Gerrie Nel a terminé mardi l'interrogatoire d'Oscar Pistorius, l'accusant d'avoir livré une version «fausse» et «totalement improbable» des événements survenus lors de la nuit tragique du 14 février 2013. 10.04 Le procureur Gerrie Nel a dressé jeudi un portrait peu flatteur du champion paralympique sud-africain, qui selon lui était un être égoïste rabrouant et rabaissant fréquemment son amie, qu'il a tuée en février 2013. 09.04 Le champion sud-africain handicapé Oscar Pistorius a soutenu mercredi à la barre qu'il n'avait pas eu l'intention de tuer Reeva, ni elle ni qui que ce soit. 08.04 Oscar Pistorius s'est rendu au tribunal pour son deuxième jour de déposition. 07.04 L'athlète sud-africain, jugé pour le meurtre de sa petite amie en février 2013, a commencé sa déposition en s'excusant, en larmes, auprès de la famille de la victime. S'exprimant pour la première fois en public depuis le drame, il a également confié qu'il était sous médicaments et qu'il souffrait depuis de «terribles cauchemars». 07.04 L'athlète sud-africain pourrait prendre la parole, lundi dans l'enceinte du tribunal de Pretoria, pour la première fois depuis le meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp le 14 février 2013. Alors que la parole est maintenant à la défense, le médecin légiste Jan Botha doit s'exprimer lundi matin - à sa demande -, contrairement à l'usage qui veut que l'accusé vienne à la barre le premier. Oscar Pistorius, 27 ans, est arrivé peu avant 9h (7h GMT) flanqué de trois gardes du corps, l'air tendu. 31.03.2014 Le «Daily Mail» a publié lundi des photographies inédites de la résidence d'Oscar Pistorius, prises peu après le meurtre de Reeva Steenkamp. 31.03 On peut voir de nouveaux clichés de la salle de bains où s'est déroulé le drame, la nuit du 14 février 2013. 31.03 La porte de la salle de bains où a été découvert le corps sans vie de Reeva Steenkamp. 31.03 Sur cette photo, on peut voir le sol ensanglanté de la salle de bains, l'arme avec laquelle Oscar Pistorius a fait feu, ainsi qu'une batte de cricket. 31.03 L'arme du crime a été retrouvée sur un tapis de bain. 31.03 Des taches de sang maculent les escaliers, ainsi que le sol de la villa de l'athlète sud-africain. 31.03 La batte de cricket avec laquelle Oscar Pistorius dit avoir défoncé la porte de la salle de bains. 28.03.2014 Alors que la parole devait passer à la défense, le procès d'Oscar Pistorius a été ajourné jusqu'au lundi 7 avril, en raison de l'état de santé d'un des magistrats. 20.03.2014 La villa dans laquelle Oscar Pistorius a abattu Reeva Steenkamp est mise en vente pour couvrir les frais de justice du champion paralympique. 18.03 Oscar Pistorius fond en larmes à l'évocation du rapport balistique, tandis que son avocat tente de démontrer l'incompétence de la police au moment où elle est arrivée sur les lieux du drame. Cette photo, prise par la police juste après le drame, montre Oscar Pistorius le torse nu, portant ses prothèses. Il est couvert de sang depuis la taille. Le bras gauche de Pistorius est également couvert de sang. Cette photo montrant les prothèses ensanglantées de Pistorius a été utilisée par son avocat pour prouver que l'athlète les portait au moment du drame. Le 9 mm retrouvé sur la scène du crime. Le sang de Reeva Steenkamp a éclaboussé les toilettes. 14.03.2014 Selon le témoignage de Giliam van Rensburg, un ancien responsable de la police sud-africaine, «l'expert en balistique manipulait l'arme sans gants. Il avait déjà retiré le chargeur». 13.03.2014 Oscar Pistorius a à nouveau vomi au tribunal jeudi, lorsque des photos du corps de Reeva Seenkamp ont été diffusées «accidentellement». 12.03 Témoin muet au procès d'Oscar Pistorius, la porte des toilettes à travers laquelle il a tiré en 2013, tuant sa petite amie, a été exposée mercredi au tribunal au huitième jour d'audience. 11.03 La possession d'une arme à feu est répandue en Afrique du Sud. Mais le type de balles expansives avec lesquelles le champion handisport Oscar Pistorius a tué sa petite amie le 14 février 2013 a fait l'objet d'interdictions répétées. 07.03 Un garde de sécurité travaillant dans la résidence où habitait le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius a raconté vendredi que celui-ci lui avait assuré que «tout (allait) bien» juste après avoir tué son amie Reeva Steenkamp en février 2013. Samantha Taylor, une autre témoin, a déclaré qu'elle se trouvait avec Pistorius dans une voiture conduite par un ami lorsque celui-ci a été arrêté par la police pour excès de vitesse. 07.03 Une ancienne copine d'Oscar Pistorius a raconté comment il avait tiré à travers le toit ouvrant d'une voiture un jour pour se défouler après une altercation avec un policier. 06.03 Jeudi, la défense a tenté de déstabiliser un témoin dans le cadre du procès sur la mort du mannequin Reeva Steenkamp, tuée par son compagnon Oscar Pistorius, en Afrique du Sud. «Vous avez reconstruit l'histoire pour charger l'accusé!» De son ton hautain et intimidant, l'avocat d'Oscar Pistorius a joué son va-tout jeudi, au quatrième jour du procès du champion handicapé. 04.03 Plus de 100'000 personnes avaient signé mardi une pétition réclamant le retrait d'une publicité jugée «offensante» qui appelle à faire des paris sur le verdict dans le procès du champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius pour le meurtre de sa petite amie. 28.02 La chaîne de télévision britannique Skynews a diffusé vendredi des images d'Oscar Pistorius en train de faire feu dans un stand de tir, quelques mois avant le meurtre de sa petite amie. 14.02 Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius, qui sera jugé en mars pour le meurtre de sa petite amie, a brisé le silence vendredi, exactement un an après l'avoir tuée, évoquant sa «douleur». 12.02 Oscar Pistorius a réglé à l'amiable un différend avec une voisine qui l'avait fait arrêter en 2009 pour coups et blessures, a-t-on appris mercredi. 19.08 Le Tribunal de Pretoria a retenu lundi l'accusation de meurtre contre Oscar Pistorius. Le procès se tiendra en mars 2014. 19.08 Oscar Pistorius a fondu en larmes lundi dans le tribunal. 13.08 Le Parquet sud-africain annonce avoir bouclé le dossier d'accusation. 04.06 Oscar Pistorius comparaît mardi. L'audience doit fixer la date de son procès. 31.05 Une télévision britannique a diffusé des images de la salle de bains qui a vu mourir Reeva Steenkamp le 14 février dernier. Ces clichés pourraient aider à la défense de l'athlète sud-africain. 20.05 L'agent d'Oscar Pistorius a déclaré que l'athlète accusé du meurtre de sa petite amie ne participerait à aucune compétition cette année. 28.03 Peet van Zyl, l'entraîneur d'Oscar Pistorius, l'imagine participer aux Mondiaux 2013 de Moscou. 14.03 Les cendres de Reeva Steenkamp seront dispersées en mer près du Cap. 10.03 Un ami de l'athlète sud-africain, interrogé par la télévision britannique, a déclaré qu'Oscar Pistorius était un «homme brisée au bord du suicide». Une information vite démentie par sa famille. 08.03 Oscar Pistorius conteste les conditions de sa liberté sous caution dont il veut faire appel pour notamment pouvoir voyager à l'étranger, a indiqué vendredi une chaîne sud-africaine. 07.03 Le premier chef enquêteur Hilton Botha a démissionné de la police. Il est sous le coup d'une inculpation pour sept tentatives de meurtre, pour avoir tiré en 2011 sur un taxi collectif afin de le forcer à s'arrêter, alors qu'il était ivre. 05.03 Henke Pistorius (en arrière-plan), le père d'Oscar, a tenu des propos controversés sur les armes. 02.03 La jeune femme s'est entraînée avec un 9 mm, une arme identique à celle utilisée par son petit ami, Oscar Pistorius, pour la tuer le 14 février dernier. 24.02 La «testostérone» que la police avait cru retrouver au domicile de l'athlète sud-africain serait en fait un stimulant sexuel, rapporte un journal dimanche. 24.02 Carl Pistorius (ici avec sa soeur Aimee) est sous le coup d'une inculpation pour homicide volontaire après avoir renversé et tué une motarde en 2010. 24.02 Carl Pistorius aurait renversé et tué une motocycliste en 2010. 24.02 Carl Pistorius devait initialement comparaître le même jour que son frère à Pretoria. 22.02 Oscar Pistorius a été remis en liberté vendredi après-midi. 22.02 Oscar Pistorius a été remis en liberté sous caution vendredi. Le juge a estimé qu'il n'y avait pas de risque de fuite ni de récidive. L'athlète doit s'acquitter d'une somme de 105'000 francs environ pour retrouver sa liberté. 22.02 Oscar Pistorius doit être fixé sur son sort vendredi à 13h30, a indiqué le juge Desmond Nair. 22.02 Selon la défense, Oscar Pistorius ne pourrait pas fuir l'Afrique du Sud, notamment à cause de ses prothèses. 22.02 Le nouvel officier de police chargé de l'enquête, le lieutenant général Vineshkumar Moonoo, a assisté à l'audience vendredi. 22.02 Oscar Pistorius encourt une longue peine de prison «presque garantie», selon l'accusation. 22.02 Lors du réquisitoire du procureur vendredi, Oscar Pistorius a semblé sur le point de craquer, retenant ses larmes. 22.02 De gauche à droite: Aimee, Carl et Henke Pistorius, respectivement soeur, frère et père de l'athlète sud-africain. 22.02 La famille d'Oscar Pistorius était présente vendredi, comme les jours précédents. 22.02 Selon le procureur, Pistorius a planifié son crime. 22.02 Le tribunal devrait statuer dans la journée sur une mise en liberté sous caution de l'athlète. 22.02 Oscar Pistorius est arrivé au tribunal de Pretoria vendredi matin pour le troisième jour de son audience. 21.02 La police a indiqué que le principal enquêteur dans l'affaire, Hilton Botha, est lui-même accusé de sept tentatives de meurtre pour avoir tiré sur un taxi afin de tenter de l'arrêter en 2009. 20.02 Selon la thèse de la police, Oscar Pistorius a volontairement fait feu sur sa compagne 20.02 Un plan détaillé de la maison de l'athlète sud-africain a été projeté dans la salle d'audience 20.02 Les débats ont notamment porté sur l'endroit où se trouvaient les protagonistes au moment où les coups de feu ont été tirés 20.02 Oscar Pistorius semblait à nouveau très fragile mercredi, lors du deuxième jour d'audience 20.02 De la testostérone et des seringues ont été retrouvées chez Oscar Pistorius, a expliqué la police mercredi. 20.02 Mercredi, la famille d'Oscar Pistorius est venue assister au deuxième jour de l'audience de son «préprocès». 20.02 Toute la presse sud-africaine a fait sa Une avec l'affaire Pistorius 19.02.2013 - Le Parquet sud-africain a retenu la «préméditation» contre Oscar Pistorius. 19.02 Aimee et Carl Pistorius sont venus apporter leur soutien à leur frère, accusé de meurtre prémédité. Au même instant, les proches de Reeva lui ont rendu un dernier hommage à Port Elizabeth (sud) dans un crématorium privé. Une foule de proches ont étreint les membres de la famille et présenté leurs condoléances avant le début de la cérémonie. Henke Pistorius, le père de l'athlète, était également présent dans la salle d'audience mardi matin. 19.02 Le corps de Reeva Steenkamp est transporté à l'intérieur du crématorium de Victoria Park, à Port Elizabeth. Une foule de proches était présente. Les funérailles de la jeune mannequin ont eu lieu alors même qu'Oscar Pistorius comparaissait au tribunal de Pretoria. Le père de Reeva, Barry Steenkamp, est venu rendre un dernier hommage à sa fille. 19.02 Oscar Pistorius est arrivé mardi matin au tribunal d'instance de Pretoria, où il doit comparaître pour le meurtre de sa petite amie. 19.02 Oscar Pistorius, attendu devant un tribunal mardi matin pour le meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp, a demandé en janvier des licences pour six armes de gros calibre. 17.02 La police sud-africaine s'interroge sur l'usage qu'aurait fait Oscar Pistorius d'une batte de base-ball, retrouvée chez lui couverte de sang, lors du meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp jeudi. Pistorius a appelé son père vers 3h20 (1h20 GMT) jeudi matin, lui demandant de venir au plus vite. Quand sa famille est arrivée, il descendait l'escalier portant le corps de la jeune femme dans ses bras, tremblant. 16.02 Mario Ogle était-il le «rival amoureux» de «Blade Runner»? L'athlète semblait très jaloux du chanteur ayant participé à une émission de téléréalité avec Reeva, selon un ami de la top modèle. Oscar Pistorius a fermement réfuté les accusations de meurtre. Le parquet a demandé de requalifier l'affaire en meurtre avec préméditation, une charge passible de la perpétuité. Durant la lecture de l'acte d'accusation, l'athlète a fixé le sol. Oscar Pistorius s'est arrêté brièvement près de son père pour le regarder. 15.02 Oscar Pistorius a fondu en larmes après son inculpation devant un tribunal de Pretoria. Le sportif doit repasser devant le juge mardi ou mercredi. Des centaines de journalistes se sont pressés vendredi matin devant l'enceinte du tribunal de Pretoria, où a comparu celui qu'on surnomme «Blade Runner». 15.02 Oscar Pistorius est arrivé vendredi matin au Tribunal de première instance de Pretoria, où il devait être inculpé pour le meurtre de sa petite amie. 15.02 Oscar Pistorius a tiré à quatre reprises sur sa compagne à travers la porte de la salle de bains de sa maison de Pretoria, rapportent vendredi les médias sud-africains. 15.02 L'arme du crime est un pistolet 9 mm qui appartenait à l'athlète. 15.02 Oscar Pistorius, l'athlète sud-africain amputé des deux jambes célèbre pour avoir participé aux JO des valides à Londres, sera présenté à un juge pour la première fois vendredi après le meurtre de sa petite amie à Pretoria. «I am the bullet in the chamber» (je suis la balle dans le canon). Ce slogan a disparu du site internet du sprinter handicapé jeudi matin. Oscar Pistorius quitte le poste de police jeudi 14 février pour se rendre au tribunal. «Le représentant de l'Etat s'opposera à une libération sous caution», a indiqué une porte-parole de la police à la télévision eNCA, «il y a eu par le passé des rapports faisant état de disputes familiales au domicile de l'accusé». Dans la matinée, les premières informations diffusées par la presse faisaient état d'un accident. Oscar Pistorius, selon ces sources, avait tiré sur sa fiancée qu'il avait prise pour un cambrioleur entré nuitamment dans leur résidence de Pretoria. Pistorius, 26 ans, et sa petite amie étaient les seules personnes présentes au domicile au moment des coups de feu. Des témoins ont fait état de disputes familiales par le passé au domicile de l'accusé. Selon un porte-parole de la police, l'accident est survenu vers 4h du matin en ce jour de la Saint-Valentin dans la résidence ultrasécurisée où vit le champion. La victime, Reeva Steenkamp, une top modèle âgée de 30 ans, a été touchée par quatre balles et est décédée sur place, a précisé un porte-parole de la police. Oscar Pistorius, surnommé «Blade Runner» en raison des deux lames en carbone en forme de pattes de félin avec lesquelles il court, est entré dans l'histoire de l'athlétisme mondial aux JO de Londres, en devenant le premier champion paralympique double amputé à s'aligner dans les épreuves pour valides. Reeva Steenkamp telle qu'elle apparaît sur son profil Twitter.

Sur ce sujet
Une faute?

«Je peux confirmer que le suspect a été inculpé. Il a été inculpé pour meurtre», a indiqué une porte-parole de la police de Pretoria, Katlego Mogale, une formulation qui exclut la thèse d'un accident, alors que la presse avait dans un premier temps émis l'hypothèse d'une erreur: Pistorius aurait confondu la jeune mannequin Reeva Steenkamp avec un cambrioleur.

Dans la matinée, les premières informations diffusées par la presse faisaient état d'un accident. Oscar Pistorius, selon ces sources, avait tiré sur sa fiancée qu'il avait prise pour un cambrioleur introduit nuitamment dans leur résidence de Pretoria. La fiancée aurait voulu faire une surprise à Pistorius à l’occasion de la Saint-Valentin. Elle serait alors entrée chez lui avec ses clés personnelles. En entendant du bruit, l’athlète aurait pris peur en pensant qu'il s'agissait de voleurs et aurait fait feu. En milieu de journée, cette thèse semblait ne plus tenir.

La policière Sarah Mcira a indiqué à la rédaction en ligne du journal de langue afrikaans «Beeld» que la petite amie de Pistorius a été atteinte à la tête et au bras et est morte sur place.

Katlego Mogale a également précisé qu'un pistolet de calibre 9mm avait été retrouvé sur place et que l'homme devait comparaître dans la journée devant un tribunal de Pretoria.

«Précédentes disputes familiales

«Le représentant de l'Etat s'opposera à une libération sous caution», a indiqué une porte-parole de la police à la télévision eNCA, «il y a eu par le passé des rapports faisant état de disputes familiales au domicile de l'accusé».

Le père de Pistorius a confirmé jeudi matin à l'AFP l'arrestation du sprinteur. «Nous n'avons pas beaucoup d'informations à ce stade, a déclaré Henke Pistorius, joint par téléphone, je ne l'ai pas vu, il est avec la police et l'affaire est entre les mains des autorités. Evidemment nous sommes sous le choc. La seule personne qui peut nous dire ce qu'il s'est passé, c'est Oscar lui-même.»

«Blade Runner»

Oscar Pistorius, surnommé «Blade Runner» en raison des deux lames en carbone en forme de pattes de félin avec lesquelles il court, est entré dans l'histoire de l'athlétisme mondial aux Jeux olympiques de Londres, en devenant le premier champion paralympique double amputé à s'aligner dans les épreuves pour valides.

Il n'a pas réussi à s'approcher du podium, s'arrêtant au stade des demi-finales. Quelques jours plus tard, il a remporté l'or sur le 400 m paralympique. Quatre ans auparavant à Pékin, le Sud-Africain avait glané trois médailles d'or, sur 100, 200 et 400 m paralympiques.

(atk/afp)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch