Allemagne

21 août 2015 08:48; Act: 21.08.2015 12:18 Print

Son gratin de courgettes l'envoie à la morgue

Un Allemand de 79 ans est décédé, dimanche dernier à Heidenheim, une ville du Wurtemberg (sud). Les légumes qu'il avait mangés étaient empoisonnés.

Une faute?

Un Allemand de 79 ans et sa femme ne se doutaient de rien, il y a deux semaines, lorsqu'ils se sont préparé un gratin de courgettes pour le repas du soir. Mais peu après avoir fini de manger, le couple s'est senti mal et s'est rendu dans une clinique d’Heidenheim, dans le sud du pays.

Selon Norbert Pfeuter, le directeur des urgences, les retraités lui ont dit que leur repas avait un goût amer. Alors que la femme n'en a pas mangé beaucoup, son mari, lui, est passé outre le mauvais goût et a continué à déguster son plat comme si de rien n'était. Dimanche passé, il est mort à l'hôpital. La cause du décès: l'empoisonnement. Selon «Spiegel», le couple s'était fait offrir les courgettes en question par un voisin qui les avait cultivées dans son jardin.

Mutations possibles

Contacté, l’Office des affaires chimiques et vétérinaires de Stuttgart met en garde contre les courgettes, les concombres et les courges au goût amer. Dans ce cas, les légumes pourraient contenir un taux trop élevé de cucurbitacines, une substance potentiellement toxique. «C'est le premier cas mortel dû aux cucurbitacines que nous observons», note cependant Maria Roth, de l’Office des affaires chimiques et vétérinaires.

Normalement, note Norbert Pfeuter, les courgettes que l'on trouve sur le marché ne contiennent plus de cucurbitacines. Mais des mutations sont possibles lorsque des amateurs de jardinage cultivent ces légumes d'année en année avec leurs propres graines.

(cag/L'essentiel/dpa/ofu)