Autriche

08 mars 2018 16:46; Act: 08.03.2018 17:01 Print

Un Afghan avoue les attaques au couteau

Un homme a reconnu avoir attaqué des personnes à l'arme blanche mercredi soir à Vienne, car il était mécontent de la vie.

storybild

L'attaque au couteau mercredi soir a eu lieu dans le quartier urbain du Prater, considéré comme un centre névralgique du trafic de drogue à Vienne. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Un Afghan de 23 ans a reconnu jeudi être l'auteur de deux attaques au couteau sur la voie publique à Vienne qui ont fait quatre blessés dont un dans un état critique, a annoncé la police.

Le suspect a nié tout mobile politique.

Interpellé mercredi soir peu après les faits, le jeune homme a indiqué être toxicomane et avoir agi «car il était d'humeur agressive et mécontent de sa vie», a-t-il été indiqué.

Le suspect a reconnu être l'auteur d'une première attaque qui a visé un couple d'Autrichiens âgés de 67 et 56 ans et leur fille de 17 ans, puis d'une seconde contre un autre Afghan âgé de 20 ans, à la suite de laquelle il avait été arrêté.

Gros moyens policiers

Les agressions, survenues dans l'artère commerçante de la Praterstrasse pour la première, puis à quelque 700 mètres de là au noeud urbain du Prater, considéré comme un centre névralgique du trafic de drogue à Vienne, avaient provoqué le déploiement d'importants moyens policiers.

Le suspect a indiqué qu'il connaissait son compatriote, et qu'il avait avec lui un différend lié à la drogue, selon les enquêteurs.

Le père de famille de 67 ans se trouvait toujours entre la vie et la mort jeudi, a indiqué la police, selon qui les trois autres victimes sont désormais hors de danger.

(nxp/afp)