Italie

06 avril 2018 11:35; Act: 06.04.2018 11:35 Print

Un hélico se crashe en mer: un mort

Un exercice nocturne de la marine italienne a fini en drame. L'appareil un SH 212 a heurté l'eau alors qu'il était sur le point d'atterrir sur le pont d'un patrouilleur.

storybild

Une personne sur les cinq membres d'équipage est morte. (Photo: DR/twitter)

Une faute?

Un hélicoptère de la marine italienne s'est abîmé en mer en Méditerranée centrale, faisant un mort, a annoncé vendredi la marine. Cet incident est survenu lors d'un exercice nocturne.

Cet hélicoptère SH 212 revenait d'un exercice programmé quand il a heurté l'eau pour des raisons encore indéterminées alors qu'il s'apprêtait à apponter sur le patrouilleur Borsini.

Sur l'eau, l'appareil s'est retourné sur le flanc: les deux pilotes et deux autres membres d'équipage ont réussi à s'extraire. Ils sont en état de choc mais en bonne santé.

En revanche, des plongeurs ont dû aller récupérer le cinquième membre d'équipage dans l'habitacle immergé: le chef de première classe, un opérateur de vol «expérimenté et apprécié» basé à Catane (Sicile), n'a pas pu être réanimé.

Maintenue toute la nuit à la surface par des flotteurs, la carcasse de l'hélicoptère a finalement coulé à l'aube à cause du mauvais temps, a précisé la marine.

Sauvetage de migrants

Le Borsini est actuellement engagé dans l'opération «Mare Sicuro» (Mer sûre), lancée en mars 2015 par la marine italienne, qui mobilise jusqu'à six bâtiments pour surveiller la zone située entre la Sicile et la Libye, afin de protéger les plates-formes pétrolières ainsi que les navires commerciaux ou de pêche mais aussi de lutter contre le trafic de migrants.

Même si ce n'est pas leur mission principale, les navires de «Mare Sicuro» ont participé au sauvetage de dizaines de milliers de migrants, soit en les prenant à bord, soit en assistant un autre navire de secours. Et ce sont souvent leurs hélicoptères embarqués qui mènent les opérations d'évacuations médicales d'urgence dans les cas les plus graves.

(nxp/ats)