Etats-Unis

13 septembre 2013 23:07; Act: 13.09.2013 23:16 Print

Un manager de McDo braque son propre resto

par Guillaume Serina, Los Angeles - Aujourd’hui en prison, l’homme s’est fait arrêter après une deuxième tentative, dans un autre restaurant.

storybild

Deux établissements de la célèbre enseigne américaine ont été la cible d'un employé. (photo: Keystone/AP)

Une faute?

On n’est jamais mieux servi que par soi-même. L’adage prend un nouveau tour au regard de ce fait divers insolite du côté de Pleasanton, en Californie, dans la grande banlieue de San Francisco. Felix Gonzalez-Becerra, 42 ans et résident de Oakland, avait un besoin urgent de cash frais. Mais il est désormais derrière les barreaux depuis le 2 septembre, pour un hold-up dans un McDonald’s de San Mateo, un bourg très cossu de l’autre côté du Golden Gate Bridge, raconte le «San Francisco Chronicle».

Mais le plus amusant dans l’affaire est que Gonzalez-Becerra est lui-même manager chez McDonald’s. Et après son arrestation, les policiers ont fait un drôle de rapprochement. Le 28 avril dernier, c’est bien le même homme qui a braqué son propre restaurant, à Pleasanton.

Le modus operandi était identique. Le «chef d’équipe» du «fast food», dans ses deux tentatives, sortait un pistolet et enfermait les gens présents dans le restaurant dans la pièce réfrigérée. Ainsi, il pouvait dérober la caisse en toute tranquillité. Précision : il portait un masque.

«Le suspect entrait dans le restaurant, pointait un revolver sur les employés, les forçait à aller dans le réfrigérateur et demandait au manager en service de lui ouvrir la caisse», a indiqué la police dans une déclaration. Felix Gonzalez-Becerra a avoué les deux méfaits. Il est en attente de son procès.

-France USA Media

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch