Etats-Unis

16 avril 2015 18:21; Act: 16.04.2015 18:21 Print

Une ado organise une fête, sa mère en fait une orgie

Une femme de 35 ans a fourni de l'herbe et de l'alcool à une soirée pour ados. Elle s'est livrée à une démonstration de sextoys et a fini au lit avec le copain de sa fille.

storybild

Rachel a promis de soigner sa dépendance à l'alcool après cette soirée désastreuse. (Photo: Police du comté de Columbia)

Sur ce sujet
Une faute?

Quand Rachel, 35 ans, a reçu un SMS de sa fille de 16 ans qui lui demandait si elle pouvait inviter des amis à la maison, la mère de famille n'a pas hésité: «Allez, faisons la fête!», lui a répondu la jeune femme domiciliée à Evans (Géorgie). Pour que la soirée soit pleinement réussie à ses yeux, la trentenaire a fourni de l'herbe ainsi que de l'alcool aux adolescents, avant d'organiser un «naked Twister», la version nudiste du célèbre jeu où il faut se tordre dans tous les sens pour placer ses mains et ses pieds sur des pastilles de couleurs.

Plus tard, Rachel s'est entichée d'un jeune de 18 ans et l'a emmené dans une salle de bains où ils ont couché ensemble, raconte le «New York Daily News». L'Américaine a ensuite rassemblé ses sextoys et s'est livrée à une démonstration devant le groupe d'adolescents, selon un rapport de police. La fête s'est prolongée dans le jacuzzi familial avant que la trentenaire ne s'écroule sur son lit. Elle s'est réveillée à 3h30 du matin pour trouver le petit ami de sa fille en train de lui faire l'amour. «Juste au moment où on pense avoir tout vu ou tout entendu, on se rend compte que ce n'était pas le cas», a déploré le capitaine Steve Morris, de la police du comté de Columbia.

Elle couche avec le petit ami de sa fille et lui montre les photos

Aucune charge ne sera cependant retenue contre l'adolescent. «Il n'y aucune preuve de viol et Mme Lehnardt a refusé d'en parler», a expliqué Steve Morris. Accusée d'avoir poussé des mineurs à la délinquance, la mère de famille a été incarcérée puis libérée sous caution. Après cette soirée de débauche, organisée au début du mois d'avril, Rachel a perdu la garde de ses quatre enfants âgés de 6, 8, 10 et 16 ans. La jeune femme avait commencé à boire après sa séparation d'avec son mari, survenue en novembre dernier.

Elle dit avoir pris conscience de son problème et s'est inscrite aux Alcooliques Anonymes pour se soigner. C'est là que Rachel a livré des détails sordides à propos de la fête, expliquant notamment qu'elle avait montré à sa fille des photos d'elle en train de s'envoyer en l'air avec son petit ami. «C'est une situation difficile pour toute la famille. Cette maman essaie d'assumer sa conduite et fera tout ce qui est en son pouvoir pour se rattraper aux yeux du public et de ses enfants», a déclaré Shawn P. Hammond, l'avocat de Rachel.


(joc)