Genève

14 février 2018 07:04; Act: 14.02.2018 12:19 Print

«Ils mangeaient par terre et vivaient dans le crottin»

par Julien Culet - Un centre équestre de Haute-Savoie (F) critique la saisie de ses chevaux et l’action d’un refuge genevois. Ce dernier défend son intervention.

storybild

Le refuge genevois affirme que les abris du centre équestre français n'étaient pas nettoyés. (Photo: Refuge de Darwyn)

Une faute?

«Je vais porter plainte pour diffamation, par respect pour mon équipe de bénévoles.» Anouk Thibaud, du Refuge de Darwyn, ne décolère pas. La présidente et fondatrice de cette «SPA du cheval», à Bernex, a récupéré lundi des animaux saisis à Samoëns, en Haute-Savoie (F). Le centre équestre visé a mis en cause mardi, sur Facebook, l’intervention décidée par les services vétérinaires. Le message parlant de chevaux «enlevés, frappés, mis en danger et traînés au sol» par les membres du refuge a été liké à plus de 1200 reprises et la vidéo d’une bête en train d’être maîtrisée a été vue près de 90 000 fois. Le centre équestre se défend également de fournir des conditions d’hébergement inadaptées et de mal nourrir ses animaux.

«Cette personne ment sur toute la ligne. Cela s’est déroulé dans le calme, en trente minutes», explique Anouk Thibaud. Pour cette dernière, la saisie des chevaux était nécessaire: «Leurs abris étaient remplis d’excréments, ils vivaient dans le crottin. Ils mangeaient par terre et devaient rester tout le temps dehors alors qu’ils ont besoin de se coucher au sec.» La préfecture de Haute-Savoie confirme que «l’intervention fait suite à plusieurs mises en demeure, restées sans suite, enjoignant à la propriétaire d’améliorer les conditions de détention de ses animaux victimes de négligences».

La gérante du centre équestre des Sept-Monts dit être encore «choquée» par le déroulement de la saisie de ses bêtes. «Si j’ai la chance de les récupérer, elles mettront des années à s’en remettre», craint Emilie Jauffret. Elle affirme que ses chevaux sont «sains, gros. Ils n’ont jamais eu d’accident ou été en situation de danger.»