Genève

20 février 2017 22:51; Act: 20.02.2017 22:56 Print

«Mes parents m'aident, ce serait impossible sinon»

par Léonard Boissonnas - Des stagiaires se sont réunis lundi devant l’ONU à Genève pour demander à être enfin rémunérés.

Le rassemblement s'est tenu sur la Place des Nations.
Sur ce sujet
Une faute?

«Certains employés onusiens sont très bien payés, tandis que les stagiaires ne le sont pas du tout, je trouve que c’est paradoxal.» Avec quelque 200 personnes, ce Français de 22 ans, qui a débuté un stage il y a six mois, a répondu à l’appel de Fair Internship Initiative, qui milite en faveur des apprentis de l’ONU. Leur objectif: être payés, tout simplement. D’autres villes dans le monde ont connu pareilles manifestations.

Il faut dire qu’avec la cherté de la vie au bout du lac, seuls ceux qui en ont les moyens peuvent accéder à un stage, comme l’indique un Zimbabwéen de 25 ans: «Mes parents m’aident, sinon ce serait impossible», dit-il. En 2015, l’action d’un Néo-Zélandais, qui avait dormi sous tente pour dénoncer sa situation précaire, avait mis en lumière le problème.

Deux ans après, les choses pourraient évoluer, espèrent des manifestants. «On place beaucoup d’espoir dans la nomination d’Antonio Guterres comme secrétaire général des Nations Unies, souffle un ancien stagiaire. Il est beaucoup plus sensible à la question que son prédécesseur Ban Ki-moon.» De son côté, l’ONU déclare «comprendre le point de vue» des manifestants, mais précise que «la question de les rémunérer dépend des Etats membres.»

«La situation à l’ONU est préoccupante et la Suisse en tant que membre a son mot à dire, estime la conseillère nationale Lisa Mazzone, soutien du mouvement. Mais dans notre pays, il existe aussi des abus.»

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jorge le 20.02.2017 23:49 Report dénoncer ce commentaire

    Mauvaise foi!

    Je suis d'accord sur le fait que ce n'est pas normal qu'ils n'aient pas de salaire. venant d'une si grosse organisation c'est même un scandale. Par contre, je suis désolé, mais s'ils ont accepté ce poste, c'est parce que ça donne beaucoup d'avantages plus tard et ils étaient tout à fait conscient de ne pas avoir de salaire dès le départ. c'est carrément gonflé de se plaindre après coup. Si personne n'acceptait ces stages non payés, ils finiraient probablement par les rémunérer.

  • Duke le 21.02.2017 01:16 Report dénoncer ce commentaire

    C'est une honte

    C'est vrai, c'est une honte ! Cependant, ces jeunes gens ne sont pas des apprentis mais des stagiaires. Ils ont signés et acceptés en connaissance de cause un stage non rémunéré. Sachant cela, ils n'auraient donc pas dû accepter ces conditions.

  • Pato le 20.02.2017 23:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils me font bien marré ceux là

    Perso j ai toujours pensé que cette organisation ne sert strictement a rien, car elle n a aucun pouvoir,..... a part celui de s en mettre plein les poches.

Les derniers commentaires

  • Margot le 21.02.2017 11:37 Report dénoncer ce commentaire

    Aujourd'hui, sous couvert d'obtention

    d'une expérience professionnelle, les stagiaires diplômés sont devenus de la main d'oeuvre bon marché, voir gratuite pour tout un tas de secteurs professionnels qui les emploient et font, ainsi, des bénéfices, tant salariaux que sur les taxes sociales. Une manne pour beaucoup et au-delà de cela, ces jeunes ne sont socialement pas protégés. Cela s'apparente, au final, à une forme d'esclavagisme autorisée. Ce même esclavagisme combattu par l'ONU...

    • Aucune Pitié le 21.02.2017 11:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Margot

      Une fois diplômés et patrons ils feront la même chose voir pire!

  • Albert le vert le 21.02.2017 09:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi signer ?

    Posez vous toujours la question de ce que vous valez. En d'autres termes en dessous de quel salaire vous n'accepteriez pas de travailler! Y a 20 ans en arrière mon stage était rémunéré 2500.- par mois et c'était une honte !

  • S.W le 21.02.2017 09:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mouaip....

    Bon avant de ce pleindre... venez habitez en Suisse et là on pourrait commencer a parler. Ensuite, il faut bien lire les "conditions du contrat" et discutez des conditions "si il y'a" salarials. Et il ne faut pas tout mélanger! Un stage est un stage, un emploi est un emploi. Et en plus, sur genève si toutes personnes a des soucis financiers il y'a l'hospice qui peu rentrer en matière. Il faut arrêter de ce pleindre, parce que avant! les stages n'étaient pas payé sauf voir conditions du patron et il y'a encore plus loin c'était au stagiaire de payé le patron pour. Mais pour aujourd'hui? Vous savez lire et parler alors faites le avec les RH?

  • ---- le 21.02.2017 09:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Suisse et Suisse

    Et moi qui suis Suissesse divorcée depuis 8ans à l'Ai à3/4 en étant depuis une année,mes 3 enfants même pas le droit aux bourses les deux premier en école tertiaire et j'ai même dû rembourser une année après l'avoir reçue car avec les rétroactif j'étais riche!8000.-et maintenant 1500.-pour mon deuxième!Et tout en une fois alors que eux nous la verse en deux fois.Quand beaucoup disent que nous sommes bien aider au niveau social en Suisse j'y crois pas beaucoup!Oui ils ont un complémentaire Ai jusqu'à leur fin d'études.Mais Bon! Vaux mieux arrivé sans papier vous avais plus que Nous!On va mal

    • Nico le 21.02.2017 09:50 Report dénoncer ce commentaire

      Hors sujet

      Hors sujet

    • ----- le 21.02.2017 12:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Nico

      Pauvre de toi tout Tout à un lien!quand on parle de payements... concernant les aides soutiens pour étudiant!

  • point i le 21.02.2017 09:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Étonné

    Pour moi il est inconcevable d'accepter ce genre de conditions, alors ceux qui trouve scandaleux pourquoi accepter, quand il y aura un manque il y aura une réflexion, ou pas.