Genève

03 juillet 2014 17:37; Act: 03.07.2014 21:15 Print

«Une fellation? Ça fera 0,234 bitcoin»

par Julien Culet - Un célèbre salon de massage genevois accepte désormais que ses clients s'acquittent de leur dû en monnaie virtuelle.

Sur ce sujet
Une faute?

Après la pipe, la moule et le trou noir, voici le canard. Le salon de massage Venusia, dont les publicités défraient la chronique, se met au bitcoin. Depuis une semaine environ, les clients peuvent payer les services d'une hôtesse avec cette monnaie virtuelle. «Pourquoi ne le pourrait-on pas? interroge madame Lisa, propriétaire de l'établissement. On accepte bien les cartes de crédit, c'est un moyen de paiement comme un autre.»

Elle-même utilisatrice de cette monnaie, elle en loue la facilité d'utilisation. «Les filles savent toutes comment l'utiliser. Elles ont une tablette avec un QR code dessus et le client a juste à le scanner pour payer. Il peut même avoir un reçu.»

Deux jours après l'introduction du bitcoin dans ce salon, un homme a réglé de cette manière. Difficile toutefois d'établir des prix fixes, le cours de la monnaie virtuelle fluctuant en quelques secondes.

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch