Ville de Genève

30 août 2017 14:21; Act: 30.08.2017 22:59 Print

La brochure de votations encore une fois attaquée

Le texte explicatif de la Ville, à propos du scrutin du 24 septembre, fait l'objet d'un nouveau recours.

storybild

(Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Sur ce sujet
Une faute?

Après le PLR et le PDC lundi dernier, c'est au tour des membres des partis de droite du bureau du Conseil municipal de la Ville d'attaquer en justice la brochure de votations du 24 septembre. Ceux-ci ont annoncé ce mercredi avoir saisi la Chambre constitutionnelle de la Cour de justice.

Selon les plaignants, le texte rédigé par l'Exécutif et le maire Rémy Pagani (Ensemble à Gauche) en vue du scrutin portant sur plusieurs coupes budgétaires est un «déni de démocratie», qui «fait fi de l'objectivité attendue». La place dévolue aux deux camps serait inégale: la gauche, à l'origine des quatre référendums soumis à votations, serait en effet avantagée. Enfin, les partis de droite au bureau du Municipal estiment que la brochure ne tient pas compte de ses remarques, formulées lors de deux séances consacrées au texte de la votation.

Mardi, le PLR et le PDC avaient déposé un premier recours. Selon eux, le texte officiel du Conseil administratif et du maire atteint «des sommets inégalés de malhonnêteté intellectuelle». Le maire Rémy Pagani s'était dit serein et évoquait «la fièvre du début de campagne». Il avait admis que des corrections avaient été apportées au texte, pour corriger des erreurs, selon lui.

Les mesures d'économies soumises aux citoyens de la Ville, le 24 septembre prochain, concernent la culture, la solidarité internationale, les allocations de rentrée scolaire et les dépenses générales.

(dra/ats)