CEVA

08 juin 2017 14:36; Act: 08.06.2017 15:42 Print

Tunnel de Champel percé après trois ans d'efforts

Il aura fallu trois ans pour creuser cette galerie, longue de 1630 mètres, de la ligne reliant Cornavin à Annemasse.

Voir le diaporama en grand »
A Genève, le dernier tunnel du CEVA, celui de Champel, est percé. Les dix kilomètres du tracé souterrain de la ligne ferroviaire reliant Cornavin à Annemasse (F) sont désormais excavés. (Jeudi 8 juin 2017) Le consortium du numéro un suisse de l'énergie Alpiq et de Rohmerberg Sersa Group a décroché auprès des CFF et du canton de Genève un contrat pour équiper en technique ferroviaire la nouvelle ligne Ceva, qui reliera Genève à Annemasse (F). Le montant est devisé à 68 millions de francs. (Mercredi 3 août 2016) Le pont de l'Arve sur le chantier CEVA (Cornavin - Eaux-Vives - Annemasse) lors de la visite de presse du pont ferroviaire sur l'Arve ce vendredi 8 avril 2016 (Vendredi 8 avril 2016). Le pont de l'Arve sur le chantier CEVA (Cornavin - Eaux-Vives - Annemasse) lors de la visite de presse du pont ferroviaire sur l'Arve ce vendredi 8 avril 2016 (vendredi 8 avril 2016). Le pont de l'Arve sur le chantier CEVA (Cornavin - Eaux-Vives - Annemasse) lors de la visite de presse du pont ferroviaire sur l'Arve ce vendredi 8 avril 2016 (vendredi 8 avril 2016). Le pont de l'Arve sur le chantier CEVA (Cornavin - Eaux-Vives - Annemasse) lors de la visite de presse du pont ferroviaire sur l'Arve ce vendredi 8 avril 2016 (vendredi 8 avril 2016). Le pont de l'Arve sur le chantier CEVA (Cornavin - Eaux-Vives - Annemasse) lors de la visite de presse du pont ferroviaire sur l'Arve ce vendredi 8 avril 2016 (vendredi 8 avril 2016). Le pont de l'Arve sur le chantier CEVA (Cornavin - Eaux-Vives - Annemasse) lors de la visite de presse du pont ferroviaire sur l'Arve ce vendredi 8 avril 2016 (vendredi 8 avril 2016). Le pont de l'Arve sur le chantier CEVA (Cornavin - Eaux-Vives - Annemasse) lors de la visite de presse du pont ferroviaire sur l'Arve ce vendredi 8 avril 2016 (vendredi 8 avril 2016). Le pont de l'Arve sur le chantier CEVA (Cornavin - Eaux-Vives - Annemasse) lors de la visite de presse du pont ferroviaire sur l'Arve ce vendredi 8 avril 2016 (vendredi 8 avril 2016). Le tunnel du Pinchat, le plus long de la future liaison ferroviaire Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse (CEVA), a été percé jeudi à Genève. (Jeudi 8 octobre 2015) Deux ouvriers sont passés à travers le trou en portant des statues à l'effigie de Sainte Barbe, la patronne et protectrice des tunneliers et des mineurs. La jointure s'est faite à trente mètres de profondeur sous la route de Troinex, à très exactement 829,767 mètres de l'entrée du Bachet. Le premier coup de pioche avait été donné en septembre 2013. Au total, 55 ouvriers se sont relayés sur cet énorme chantier pour un total de 200'000 heures. Il reste encore beaucoup à faire avant de pouvoir livrer l'ouvrage pour poser les installations ferroviaires. La voûte doit être recouverte de béton et le stross doit être excavé sur environ quatre mètres.

Sur ce sujet
Une faute?

A Genève, le dernier tunnel du CEVA, celui de Champel, est percé. Les dix kilomètres du tracé souterrain de la ligne ferroviaire reliant Cornavin à Annemasse (F) sont désormais excavés. Le 80% du chantier genevois du RER transfrontalier est réalisé.

Le percement symbolique du tunnel de Champel a eu lieu à 900 mètres de l'entrée côté Arve, en présence des autorités genevoises, des entreprises, des représentants de l'Office fédéral des transports et des CFF ainsi que des médias. Long de 1630 mètres, ce tunnel a été creusé pendant trois ans depuis ses deux extrémités, à une profondeur comprise entre 10 et 30 mètres.

Jeudi à 11h00, c'est à un contremaître qui a foré des tunnels pendant 40 ans, et qui prend sa retraite vendredi, qu'est revenu l'honneur de percer la paroi. Les manoeuvres de l'engin de chantier, situé de l'autre côté du mur, étaient retransmises sur des écrans. Dans un bruit assourdissant, un trou a été réalisé et progressivement agrandi.

Une pelleteuse mécanique est ensuite entrée en scène pour déblayer les gravats. Une quinzaine de minutes après le premier coup contre la paroi, des ouvriers ont franchi le passage sous les applaudissements, brandissant des statues de Sainte-Barbe, patronne des tunneliers. La foule, équipée de gilets de sécurité orange et de casques de chantier, immortalisait l'événement sur des téléphones.

Risque de retard

Avec le percement du tunnel de Champel, les risques géologiques sont désormais écartés, et les travaux les plus bruyants sont terminés, a souligné Antoine Da Trindade, directeur du projet CEVA. Il a fallu excaver 177'500 m3 de matériaux. La construction a nécessité 87'000 m3 de béton et 4150 tonnes d'acier, a détaillé le conseiller d'Etat Luc Barthassat, en charge des transports.

Le premier coup de pioche de ce tunnel n'avait été donné qu'en 2013, en raison d'oppositions. En outre, la nature du terrain avait obligé à opter pour un rythme de creusement plus lent qu'escompté. Et les travaux avaient été suspendus pendant onze semaines fin 2014 pour sécuriser le chantier. Un ouvrier avait été gravement blessé par la chute d'un bloc qui s'était détaché de la voûte.

Initialement prévue pour 2017, la mise en service complète du RER Léman Express a été repoussée à décembre 2019. Mais de nouvelles oppositions, dans le cadre de la mise à l'enquête des mesures de protection contre les vibrations et le bruit, menacent ce délai. «Nous mettrons tout en oeuvre pour le respecter», a déclaré Philippe Gauderon, chef infrastructure aux CFF.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Badcox57 le 08.06.2017 16:00 Report dénoncer ce commentaire

    Super !

    A ce rythme, il faudrait 120 ans pour percer le tunnel sous la Manche et davantage encore pour le Gotthard

  • Laurent le 08.06.2017 19:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel record !

    3 ans pour un tunnel à Champel alors que sous la Manche ils ont mis 2 ans. Un truc qui cloche

  • Prof Tournesol le 08.06.2017 19:51 Report dénoncer ce commentaire

    Pour info,

    le tunnel du CERN, 1 500000 m3 de déblais et 27km a été percé plus rapidement et pourtant , il est en cercle.

Les derniers commentaires

  • Gédéon Teusmany le 10.06.2017 16:54 Report dénoncer ce commentaire

    Solidité

    J'espère que ce tunnel sera solide car, lors de percement du tunnel de Vernier sur l'autoroute de contournement ce tunnel s'était écroulé 2 fois !!

  • TrouduQ le 09.06.2017 11:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Réveil cool

    Merci Sainte Barne !

  • De Plus En Plus Dure D'etre Riche le 09.06.2017 06:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Champel sera pire que les Pâquis

    Ça va pas faire monter le prix de l'immobilier à Champel .

  • Juju le 09.06.2017 03:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour les problèmes

    Le quartier de Champel va connaître les joies de l'insécurité ! Il va y avoir du boulot pour les policiers genevois ! Triste

    • Sébastien D. le 09.06.2017 07:24 Report dénoncer ce commentaire

      Arrêtez la psychose paranoïaque @Juju...

      parce que vous voyez déjà tout en noir à Champel avec le futur CEVA, car vous croyez que l'insécurité et le mal vont arriver partout dans les beaux quartiers.

  • Timo le 08.06.2017 22:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans certains pays c'est une ville nouvelle qui au

    3 ans pour 1630 m. 543 m par année. Ils travaillent encore à la pioches les ouvriers du CEVA? Ou le tunnelier à aussi des droits syndicaux et passe son temps à faire grève ?