Genève

07 novembre 2017 17:15; Act: 07.11.2017 17:32 Print

Le déficit de la cuvée 2016 des Fêtes explose

Les comptes du Geneva Lake Festival annonçaient 3,5 millions de pertes. Elles sont en réalité presque deux fois plus importantes, selon le Canton.

storybild

(Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Sur ce sujet
Une faute?

Les 3,5 millions de francs de pertes annoncés aux comptes de l'édition 2016 des Fêtes de Genève avaient suscité la polémique, il y a quelques mois. Mais le déficit est en réalité bien plus important: il atteint 6 millions, annonce un rapport de l'Etat dévoilé par la «Tribune de Genève».

L'enquête du service d’audit interne du Canton met en avant l’amateurisme de l’organisateur de l’événement estival genevois. Le texte liste de nombreux dysfonctionnements comme un «manque de transparence», des «erreurs dans les estimations budgétaires», des «imprécisions dans les comptes», une absence de maîtrise des risques ainsi que des «lacunes dans la gestion des forains et des stands».

L’écart entre le budget et les comptes serait principalement dû à une baisse des revenus des stands. Soit 1,5 million de francs de moins que prévu.

Coûts «amortis progressivement»

Genève Tourisme, organisateur de la manifestation, a refusé de commenter l'audit. Dans celui-ci, la fondation explique cependant que l’édition 2016 était particulière. Les délais pour la mettre sur pied ont été particulièrement courts et les coûts, «importants au moment du lancement de ce projet (ndlr: prévu sur dix ans) devaient être amortis progressivement.» Genève Tourisme souligne aussi que les recettes financières n’ont finalement pas été à la hauteur.

Mais selon le rapport de l'Etat, «même les documents qui permettraient à la fondation de "démontrer que ce budget a été déterminé de manière sincère et réaliste" manquent à l’appel… Ils sont restés entre les mains de la société mandatée, soit celle de l’éphémère producteur exécutif Emmanuel Mongon», écrit la «Tribune de Genève».

L'audit recommande notamment la mise en place d’un protocole d’accord pluriannuel qui lierait la Fondation Genève Tourisme, le Canton et la Ville de Genève.

(dra)

Les commentaires les plus populaires

  • Sir Tissage le 07.11.2017 17:42 Report dénoncer ce commentaire

    c'est élémentaire mon cher...

    Des politiques ont décidé de raccourcir les fêtes de Genève pensant pouvoir réduire les dépenses... C'est aussi intelligent que de vouloir arrêter sa montre en pensant pouvoir économiser du temps.

  • labuse le 07.11.2017 17:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    nonmais

    après tout , ce n'est que l'argent du peuple, donc pourquoi l'état ce soucirait il, ça rentre de toute facon

  • Sophie Ruffieux le 07.11.2017 17:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dépenses

    Ouf, je ne paie plus d'impôts pour ce canton et cette ville qui dépense sans réfléchir !!!!!

Les derniers commentaires

  • Manolo 1224 le 09.11.2017 13:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Conter

    Pour les géants on va encore rigoler. Genevois à la caisse

  • Le Grisonnais le 09.11.2017 10:39 Report dénoncer ce commentaire

    Fêtes moins coûteuses !

    Revenons à des fêtes plus ordinaires et moins coûteuses, un corso fleuri et le grand feux d'artifice le même jour ! Pas besoin de toutes ces cuisines du monde et de toutes ces beuveries au jardin anglais !

  • Arthur le 08.11.2017 20:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Genferei

    Sacré Genève. Les chiffres, ça n'a jamais été son truc. Y savent pas compter à G'nève? ??

  • ailleurs le 08.11.2017 18:28 Report dénoncer ce commentaire

    Fauxculs

    Quelle Honte ce genève......Français, achetez- là......Ou Berne placez là sous tutelle....Et le bilan est positif ??

  • Managgia le 08.11.2017 08:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Droit dans le mur

    Genève va droit dans le mur et en plus klaxonne. Attendons maintenant les résultats de la venue des Géants !