Genève

07 décembre 2017 10:13; Act: 07.12.2017 16:10 Print

Situation jugée infernale au centre de requérants

Le syndicat des services publics dénonce le sort des jeunes requérants du foyer de l'Etoile, aux Acacias. Hospice Général et Etat réfutent les critiques.

storybild

(Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Sur ce sujet
Une faute?

La situation au centre d'accueil de requérants de l'Etoile est «catastrophique», selon le Syndicat des services publics (SSP). Celui-ci évoque dans «Le Courrier» un manque d’encadrement des 117 requérants d’asile mineurs non accompagnés (RMNA) et de la soixantaine de jeunes tout juste majeurs hébergés au foyer. Autres critiques: la scolarisation de ces jeunes serait défaillante et des enfants seraient laissés sans surveillance la nuit. Le syndicat parle même de tentatives de suicide.

Le SSP a écrit le 22 novembre dernier au Département cantonal des affaires sociales et de l'instruction publique (DIP), qui gèrent le dossier. Ceux-ci réfutent les critiques syndicales. Le DIP assure avoir les places suffisantes à disposition dans les écoles pour accueillir les requérants envoyés par l'Hospice Général. Ce dernier conteste de son côté le supposé manque d'encadrement des jeunes du foyer de l'Etoile. Selon l'institution, tout est conforme aux recommandations du Service cantonal d'autorisation et de surveillance des lieux de placement. Il y aurait notamment un éducateur pour 5 requérants.

Un audit de la Cour des comptes sur la politique d'accueil des requérants d’asile mineurs non accompagnés devrait être publié durant le premier trimestre 2018.

(dra)