Genève

27 septembre 2016 08:17; Act: 27.09.2016 11:28 Print

La gauche veut que l'Etat intervienne contre Airbnb

La loi interdit que des logements locatifs soient retirés du marché pour être loués à des touristes. Mais elle n'est pas suffisamment appliquée, selon le PS.

storybild

(Photo: Keystone/Christian Beutler)

Sur ce sujet
Une faute?

L'Etat doit renforcer ses contrôles pour faire respecter la loi sur le logement. C'est en résumé ce que demande une motion que va déposer le Parti socialiste devant le Grand Conseil. Le texte, soutenu par la gauche, cible le site internet de location d’appartements Airbnb. Il vise à empêcher que des centaines de logements locatifs ne soient retirés du marché pour être proposés sur la plateforme américaine, révèle «Le Courrier».

La motion concerne avant tout les utilisateurs professionnels d'Airbnb. Alors qu'une crise aiguë sévit au bout du lac depuis des années, le PS souligne que la LDTR (loi sur les démolitions, transformations et rénovations) n'autorise pas les changements d'affectation des logements. Il demande donc à l'Etat d'intensifier ses contrôles. Il y a un an, celui-ci avait cependant indiqué qu'il n'avait pas les moyens nécessaires pour systématiquement vérifier les appartements proposés sur la plateforme de location.

Le texte socialiste préconise aussi le lancement d'une campagne d'information sur les obligations et les risques liés à Airbnb. Il invite enfin le Canton à analyser les besoins de nouvelles lois pour encadrer le site américain.


(dra)