Léman Express

14 septembre 2017 11:07; Act: 14.09.2017 20:01 Print

Genève et Vaud clament leur amour du train

L'Etat de Genève et les CFF invitent la population à découvrir les chantiers du Léman Express dans dix jours.

Voir le diaporama en grand »
A Genève, le dernier tunnel du CEVA, celui de Champel, est percé. Les dix kilomètres du tracé souterrain de la ligne ferroviaire reliant Cornavin à Annemasse (F) sont désormais excavés. (Jeudi 8 juin 2017) Le consortium du numéro un suisse de l'énergie Alpiq et de Rohmerberg Sersa Group a décroché auprès des CFF et du canton de Genève un contrat pour équiper en technique ferroviaire la nouvelle ligne Ceva, qui reliera Genève à Annemasse (F). Le montant est devisé à 68 millions de francs. (Mercredi 3 août 2016) Le pont de l'Arve sur le chantier CEVA (Cornavin - Eaux-Vives - Annemasse) lors de la visite de presse du pont ferroviaire sur l'Arve ce vendredi 8 avril 2016 (Vendredi 8 avril 2016). Le pont de l'Arve sur le chantier CEVA (Cornavin - Eaux-Vives - Annemasse) lors de la visite de presse du pont ferroviaire sur l'Arve ce vendredi 8 avril 2016 (vendredi 8 avril 2016). Le pont de l'Arve sur le chantier CEVA (Cornavin - Eaux-Vives - Annemasse) lors de la visite de presse du pont ferroviaire sur l'Arve ce vendredi 8 avril 2016 (vendredi 8 avril 2016). Le pont de l'Arve sur le chantier CEVA (Cornavin - Eaux-Vives - Annemasse) lors de la visite de presse du pont ferroviaire sur l'Arve ce vendredi 8 avril 2016 (vendredi 8 avril 2016). Le pont de l'Arve sur le chantier CEVA (Cornavin - Eaux-Vives - Annemasse) lors de la visite de presse du pont ferroviaire sur l'Arve ce vendredi 8 avril 2016 (vendredi 8 avril 2016). Le pont de l'Arve sur le chantier CEVA (Cornavin - Eaux-Vives - Annemasse) lors de la visite de presse du pont ferroviaire sur l'Arve ce vendredi 8 avril 2016 (vendredi 8 avril 2016). Le pont de l'Arve sur le chantier CEVA (Cornavin - Eaux-Vives - Annemasse) lors de la visite de presse du pont ferroviaire sur l'Arve ce vendredi 8 avril 2016 (vendredi 8 avril 2016). Le pont de l'Arve sur le chantier CEVA (Cornavin - Eaux-Vives - Annemasse) lors de la visite de presse du pont ferroviaire sur l'Arve ce vendredi 8 avril 2016 (vendredi 8 avril 2016). Le tunnel du Pinchat, le plus long de la future liaison ferroviaire Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse (CEVA), a été percé jeudi à Genève. (Jeudi 8 octobre 2015) Deux ouvriers sont passés à travers le trou en portant des statues à l'effigie de Sainte Barbe, la patronne et protectrice des tunneliers et des mineurs. La jointure s'est faite à trente mètres de profondeur sous la route de Troinex, à très exactement 829,767 mètres de l'entrée du Bachet. Le premier coup de pioche avait été donné en septembre 2013. Au total, 55 ouvriers se sont relayés sur cet énorme chantier pour un total de 200'000 heures. Il reste encore beaucoup à faire avant de pouvoir livrer l'ouvrage pour poser les installations ferroviaires. La voûte doit être recouverte de béton et le stross doit être excavé sur environ quatre mètres.

Sur ce sujet
Une faute?

Les coulisses des chantiers du CEVA et de Léman 2030 seront ouvertes à la population le week-end du 23 au 24 septembre. L'occasion pour les autorités genevoises et vaudoises de clamer à Berne leur amour pour le train.

Pour cette toute première édition des portes ouvertes de la mobilité de demain dans l'arc lémanique, dix sites seront accessibles, a déclaré jeudi devant la presse à Chêne-Bourg (GE) Alain Barbey, coordinateur régional des CFF pour la Suisse romande. Les chantiers en cours permettront la mise en service progressive du Léman Express dès 2018.

A Genève, les futures gares CEVA des Eaux-Vives, de Champel et du Bachet seront ouvertes. Les visiteurs pourront se rendre compte pour la première fois des volumes de ces nouveaux bâtiments conçus en briques de verre. Ils pourront aussi emprunter le tunnel Champel-Val d'Arve et parcourir un bout de la Voie verte, un axe exclusivement réservé à la mobilité douce.

Objectif maintenu

Le gros oeuvre est quasiment terminé, a affirmé Antoine Da Trinidade, directeur du projet CEVA. L'objectif de mise en service fin 2019 est «maintenu mais menacé», a-t-il ajouté. En effet, des oppositions de riverains qui visent les dalles flottantes sont en cours de traitement et deux enquêtes publiques doivent encore être lancées.

A ce jour, une autorisation a été délivrée pour avancer à la halte de Champel et une autorisation partielle a été obtenue pour le tronçon entre la France et la gare des Eaux-Vives. Il faudra toutes les autorisations d'ici août 2018 afin de tenir les délais. «On vit avec cette épée de Damoclès», selon Antoine Da Trinidade.

Mais ces inquiétudes seront mises de côté, le temps d'un week-end informatif et festif. Au programme des portes ouvertes genevoises, un atelier sur les techniques ferroviaires, des informations sur les métiers du rail, des précisions techniques, de l'art contemporain, des démonstrations de graffeurs et de skateurs ou encore un concours de chorales.

Côté vaudois

A Lausanne, les visiteurs pourront découvrir des mises en scène 3D, prendre part à des balades guidées ou encore visiter le chantier de l'enclenchement, indiquent les CFF. Ce site représente «l'énorme cerveau qui va gérer le trafic et la sécurité ferroviaire».

Autre site à découvrir: celui de la gare de Renens en pleine mutation. Les travaux de la passerelle Rayon vert, qui reliera le nord au sud de cette commune de l'ouest lausannois, démarrent. De 130 mètres, la passerelle va permettre de renforcer le rôle de la gare de Renens en facilitant les correspondances entre RER, métros, tram et bus, souligne un communiqué des cantons et des CFF.

Etre entendus à Berne

Les programmes Léman 2030 et CEVA vont augmenter les capacités ferroviaires entre Lausanne et Genève. Dès fin 2019, le Léman Express reliera 45 gares sur 230 kilomètres avec six trains par heure pendant les heures de pointe.

Mais ce n'est pas suffisant pour Genève qui a été «oublié ces trente dernières années en matière de financement du rail», selon le conseiller d'Etat à la tête du DETA Luc Barthassat. Alors que le Conseil fédéral prépare actuellement le message aux Chambres pour la tranche d'investissement ferroviaire 2030-2035, il veut que l'arc lémanique soit entendu à Berne.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le pendulaire le 14.09.2017 12:45 Report dénoncer ce commentaire

    Compréhension... profitez

    Allez nombreux voir tout ca.... interessant et ca permettra aussi de comprendre (peut-etre) le reseau et systeme complexe. Et qui sait, permettra de pardonner aussi une fois 5 minutes de retard sur le reseau sans devoir paniquer et informer les reseaux sociaux et la presse....!?

  • Eric le 14.09.2017 12:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chaqu'un son tour

    SUPER, on parle des 3 voies Genève Lausanne svp?

  • Joe El Rigolo le 14.09.2017 18:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Baba Ribéry

    Barbey ? Celui qui a coulé Cisalpino ?

Les derniers commentaires

  • Joe El Rigolo le 14.09.2017 18:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Baba Ribéry

    Barbey ? Celui qui a coulé Cisalpino ?

  • adr le 14.09.2017 16:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l amour

    mais les cff préfèrent les alémaniques... le réseaux est beaucoup mieux développement et à jour...

  • Gaston Tournparron le 14.09.2017 16:26 Report dénoncer ce commentaire

    Et les CFF...

    ...ils aiment le train-train.

  • JP Romand le 14.09.2017 16:21 Report dénoncer ce commentaire

    Pas pour moi

    "Leur amour du train"? Pas pour moi en tout cas, j'ai une autre notion de l'amour.

  • Marc S le 14.09.2017 16:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un autogoal des politiciens

    Les politiques se plaignent que les suisses font les courses en France, mais ils ont tout fait pour faciliter ces achats avec le CEVA. Alors chers politiciens arrêtez de toujours râler. Migros s'est bien implantée à Thoiry, près d'Annemasse et vers l'ancien Macumba.