Meyrin (GE)

19 juin 2017 09:00; Act: 19.06.2017 14:58 Print

La victime avait alerté la police avant d'être tuée

L'homme écrasé par un automobiliste à Meyrin (GE) avait déposé plainte contre celui-ci avant le drame. Le chauffard avait lui aussi saisi la justice.

storybild

Le parking du centre sportif de Bois-Carré, à Meyrin (GE), où le drame a eu lieu le 8 juin 2017 en soirée. (Photo: Google)

Sur ce sujet
Une faute?

La dénonciation date du 29 mai 2017. Dix jours avant d'être écrasée intentionnellement sur le parking du centre sportif de Bois-Carré et de succomber le lendemain, la victime - un Portugais de 25 ans - avait déposé plainte contre son meurtrier présumé. Suite à une altercation avec ce dernier, le jeune homme l'accusait de lésions corporelles simples et dommages à la propriété, indique la «Tribune de Genève». La mère du chauffard est également visée par la plainte.

Le tueur présumé, qui avait lui aussi saisi la justice avant le drame pour la même altercation, avait écrit dans un message laissé sur son compte Facebook: «Tu touche au 2 personne que j'aime dont ma mère la tu es grave dans la merde.». Cette dernière nie avoir participé à l’altercation entre les deux hommes. Durant son audition, elle aurait indiqué avoir été rudoyée par son fils en août dernier, selon le quotidien genevois. Le Ministère public n'a pas souhaité faire de commentaires.

Le prévenu, un Suisse de 21 ans, est accusé d'assassinat. Sa détention provisoire a été prolongée de trois mois en raison de risques de collusion avec d'autres protagonistes de l'affaire. D'après «Le Matin Dimanche», une rivalité amoureuse serait à l'origine du crime.

(dra)