Genève

24 avril 2017 10:35; Act: 24.04.2017 14:46 Print

Centre d’accueil pour migrants: recours écarté

Thônex s’oppose au projet du Canton, qui souhaite y construire un lieu pour accueillir des migrants. La justice n’a pas donné suite au recours de la commune.

Sur ce sujet
Une faute?

Un obstacle à la construction d'un centre provisoire de migrants à Thônex a été levé. Le Tribunal administratif de première instance de Genève a débouté la commune, qui s'oppose au projet tel que prévu par le Canton de Genève et l'Hospice général.

Le recours de Thônex a été rejeté, a indiqué lundi le porte-parole de l'Hospice général, Bernard Manguin. La commune dispose encore de la possibilité de faire appel de cette décision de justice. Si elle renonce, les travaux pourront en principe démarrer et le centre de migrants ouvrir au printemps 2018.

Le centre de Thônex sera composé de 4 bâtiments de deux étages sur rez-de-chaussée. Ces édifices seront faits à partir d'éléments modulables, facilement démontables et transportables ailleurs. Le centre sera provisoire, avec une durée limitée à 10 ans. Il est prévu d'y loger jusqu'à 370 personnes.

Outre à Thônex, l'Hospice général souhaite ériger trois autres centres pour migrants dans le canton, afin de répondre à la hausse des arrivées.

A Veyrier, une structure de 250 places est planifiée. A Onex, le projet a connu un coup de frein, les opposants ayant gagné une manche devant les tribunaux. En Ville de Genève, enfin, une structure est envisagée près de la villa Rigot, mais la justice doit encore rendre une décision.

(ats)