Nyon (VD)

14 septembre 2017 07:00; Act: 14.09.2017 07:11 Print

Grossesse et assurances: ça coince lors du paiement

par Jérôme Faas - Une femme enceinte a peiné à se faire rembourser. Les médecins pestent: ce serait fréquent.

storybild

Les patientes ignorent souvent que la loi leur est favorable. (Photo: AFP)

Une faute?

«C’est fou le nombre de téléphones que j’ai dû faire pour avoir gain de cause!», s’indigne Stéphane. Depuis 2014, la loi est pourtant claire: de la 13e semaine de grossesse à la 8e semaine après l’accouchement, quote-part et franchise disparaissent. L’assurance maladie paie 100% des frais médicaux de la femme enceinte. Or, cet été, la pharmacie de La Combe, à Nyon, a transmis à l’épouse de ce Vaudois pour plus de 700 fr. de factures. Motif: franchise non atteinte.

Après un long jeu de ping-pong, pharmacie et assurance, ici le Groupe Mutuel, sont tombées d’accord: la caisse paiera. «Mais si les gens ne creusent pas, ils n’obtiennent rien. C’est inadmissible», dit Stéphane. «Sans être récurrent, cela arrive parfois que les assurances se trompent», juge Madalina Duroy, la pharmacienne responsable.

Présidente de l'ordre des gynécologues obstétriciens genevois, Ana Godinho Lourenco tance les caisses. «Même si le médicament est sur la liste des remèdes remboursés, elles demandent parfois un justificatif médical. On perd beaucoup de temps à contester des refus contraires à la loi.» Elle cite des exemples. Le diagnostic prénatal non-invasif, d’abord. «Il faut un bon du médecin, un rapport justificatif, et la femme reçoit l’argent six mois après.» Et les nausées incontrôlables. «Avant, on devait hospitaliser. Là, il existe un médicament plus puissant, utilisé pour les cancéreux. Les caisses le refusent parfois aux femmes enceintes. Elles préfèrent les hospitaliser de force, juste parce que le remède n’est pas sur la bonne liste.»

Les commentaires les plus populaires

  • La Suissesse le 14.09.2017 07:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honteux

    Il n'y a pas que cette situation qui est inadmissible, il y a tout le système de santé suisse à revoir ! À part s'en mettre plein les poches et nous dépouiller les assurances ne sont jamais là pour nous aider. Surtout vu le prix qu'on paye tous les mois... cette situation est totalement inadmissible et honteuse !!!

  • Jacky Michel le 14.09.2017 07:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils essaient...

    Et attention à une pratique courante : les assurances tentent de faire payer les mamans pour leurs frais, meme pendant la periode "gratuite" en prétendant par la suite qu'il s'agissait d'une "erreur", mais on sent qu'ils tentent le coup ! Témoignage du vécu d'un jeune papa qui veille au grain !

  • Julie St le 14.09.2017 10:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Groupe mutuel

    Haaaaaa groupe mutuel !!! ils m'ont posé beaucoup de problème dernièrement eux !! Marre de devoir râler pour obtenir les choses au prix où on paie nos assurances !! On nous prend pour des pigeons!

Les derniers commentaires

  • Laurence le 20.09.2017 09:29 Report dénoncer ce commentaire

    Mais oui bien sûr !

    Les assurances se "trompent" souvent lorsque ça les arrange comme par hasard ! Et j'y connais quelque chose, je fais la facturation dans un centre médical !

  • Lis. Graf le 14.09.2017 19:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cetifs chaque mois

    Moi enceinte de trois mois mon assurance m'a demandé de leur envoyé un certificat médical ous les MOIS attestant de ma grossesse. Mon gynécologue leur à répondu sèchement, et eux c'est la faute du système et de la stagiaire qui a bon dos, nous ne nous excursons pas.

  • Th. Justicon le 14.09.2017 19:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tous les mêmes

    Ils sont tous pareils, je parlent des Impôts, de l'AVS, de l"AI, Assurances de biens, La Poste, Ils font tous fait des erreurs "involontaires à leur avantage à rembourser dans les 10 jours. Somme pouvant aller jusqu'à 25'000 frs. Mefiez-vous de leurs comptables professionnels.

  • médecin le 14.09.2017 19:39 Report dénoncer ce commentaire

    La réponse hypocrite de l'assurance

    Etrange la réponse de l'assureur. Il vérifient ce qui leur convient....En effet, beaucoup de patientes témoignent qu'il faut de multiples échanges de correspondance pour arriver à se faire rembourser, alors que la facture était libellée correctement. Lorsqu'elles menacent, alors tout se résout rapidement comme par miracle

  • abe le 14.09.2017 18:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    abe

    l' exemple du médicament contre les nausées utilisé normalement en complément dans les cas de traitement par chimiothérapie est parfait : pour information, il est du devoir du médecin d' informer son patient qu' un traitement peut ne pas être remboursé surtout dans un tel cas. Ce médicament pour ne pas le nommé est pris en selon la Liste des Spécialités (liste édité par l'OFSP) uniquement en cas de chimio et donc si un médecin se fout de la limitation et le prescrit par exemple, lors de nausées liées à une grossesse, à mon avis plutôt que de s' en prendre à la caisse maladie qui fait son job il serait plus judicieux de se retourner contre le médecin ...

    • Nath le 14.09.2017 23:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @abe

      exactement. rien à ajouter.