Genève

28 avril 2014 15:52; Act: 28.04.2014 20:06 Print

CEVA: 250 logements seront construits

La Ville et le canton de Genève vont créer plusieurs habitations et équipements publics dans le périmètre de la gare du futur RER, aux Eaux-Vives.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le gagnant du concours d'architecture de la gare CEVA a été dévoilé lundi. Le projet du bureau lausannois BW englobe des commerces, une crèche, un parking, une piscine, une vélostation et des salles de sport sous terre, ainsi que 250 logements. Une centaine seront construits par des coopératives. La Fondation de la Ville pour le logement social se chargera du reste.

Pour le lauréat, Ueli Brauen, «, il était très difficile de superposer tous ces différents éléments. C’était comme un Rubik’s Cube à assembler». «Notre choix s’est porté sur ce projet car il donne une image simple et évidente de quelque chose de très compliqué», a indiqué Isabelle Charollais, codirectrice du Département des constructions et de l'aménagement de la Ville de Genève (DCA) et membre du jury. Autre point positif: un ensemble très visuel, avec de grands espaces, des vitres et toujours une lumière naturelle, bien que les galeries soient souterraines. La construction débutera une fois le CEVA achevé, pas avant 2019. Les futurs travaux devraient ensuite durer encore environ cinq ans.

Deux types de bâtiments

Le projet «mi fa mi mi sol mi» (les intervalles des constructions rappellent ceux des notes, explique Ueli Brauen) présente deux types de bâtiments. Un immeuble d'une centaine de logements verra le jour le long de l'avenue de la Gare des Eaux-Vives sur une parcelle de l'Etat. Il sera construit par la Fédération des Eaux-Vives, une coopérative qui favorise l'accès au logement étudiants, la Coopérative Insula pour les familles et la Coopérative Génération Logement pour les seniors.

Six autres bâtiments construits par la Fondation de la Ville de Genève pour le logement social sont prévus de l'autre côté de l'esplanade centrale. Situés dans le prolongement de la Nouvelle Comédie, ils présenteront le même type de silhouette que celle-ci. Outre 150 appartements, ils abriteront la crèche, les commerces, la vélostation, la piscine, les salles omnisport et un salle d'escalade.

Cohérence de l'ensemble

La Ville oeuvre depuis sept ans avec le canton à une urbanisation mixte de cette parcelle de 26'000 m2, en parallèle à la construction de la gare, a rappelé le chef du DCA, Rémy Pagani. La Municipalité a lancé des concours pour la Nouvelle Comédie, dont la demande de crédit de construction sera déposée en mai, et pour les espaces publics. Egalement propriétaires fonciers, les CFF ont entrepris une démarche similaire pour 90 logements.

Les mandataires vont désormais assurer la cohérence de l'ensemble en travaillant de manière coordonnée, a souligné Mme Charollais. Mais le chantier pour les 250 logements de la Ville et du canton ne débutera qu'à la mise en service de la ligne ferroviaire, courant 2019. Au vu de ce long intervalle, M. Pagani refuse de chiffrer le coût des espaces publics et autres aménagements qui seront assumés par les collectivités publiques.

Une exposition, inaugurée hier, permet de découvrir les projets des 20 candidats du concours d'architecture. Elle se tient au Forum Faubourg (rue des Terreaux-du-Temple 6) jusqu’au 17 mai.

(mag/ats)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch